Dernières Infos

Washington a déployé 400 marines supplémentaires en Syrie

Reuters
09/03/2017

La coalition conduite par les Etats-Unis a confirmé jeudi le déploiement de 400 marines supplémentaires chargés de donner un coup d'accélérateur à l'offensive menée contre Raqqa, capitale de fait de l'organisation Etat islamique (EI) en Syrie.

Le colonel John Dorian, porte-parole de la coalition, a précisé que les militaires travailleront avec es Forces démocratiques syriennes (FDS), les rebelles soutenus par les occidentaux, et la Coalition arabe syrienne, composante des FDS, mais ne seront pas présents sur la ligne de front.

"On parle là d'environ 400 hommes supplémentaires et ils seront sur place pour une période temporaire" a-t-il déclaré.

Ces 400 hommes viendront s'ajouter aux 500 déjà sur place, a-t-il ajouté.

Les FDS, soutenues par les Etats-Unis, ont coupé la dernière grande route permettant de sortir de Raqqa, en Syrie, coupant de fait l'axe routier entre la "capitale" de fait l'Etat islamique EI et son fief de la province de Deïr ez-Zor.

Selon John Dorian, les manoeuvres d'encerclement de Raqqa se "déroulent très très bien" et elles pourraient s'achever d'ici quelques semaines.

Les renforts américains apporteront une "puissance de feu supplémentaire et hâteront la défaite de l'EIIL (ancien nom de l'EI)", a-t-il dit.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une frappe arienne visant une localité proche de Raqqa, a tué jeudi 14 personnes dont six enfants. L'OSDH dit penser que le bombardement est imputable à la coalition conduite par les Etats-Unis.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué