X

Sport

Mayer, Muir et Spanovic en majesté

Athlétisme - Euro 2017 en salle
OLJ
07/03/2017 | 00h16

Kevin Mayer sacré à l'heptathlon avec un record d'Europe à la clé, le doublé de Laura Muir et l'exploit de Spanovic à la maison : la dernière journée des championnats d'Europe en salle a été royale à Belgrade.
Le vice-champion olympique français Kevin Mayer a été impérial et a clos en apothéose la compétition, faisant voler en éclats la marque continentale du légendaire Tchèque Roman Sebrle, vieille de 13 ans (7 mars 2004), avec 6 479 points, soit la 2e performance de tous les temps. Le week-end aura été majestueux pour Mayer, qui a notamment battu son record personnel sur le 60 m haies (7'' 88) et à la perche (5,40 m), et égalé ceux du 60 m (6'' 95), de la longueur (7,54 m) et de la hauteur (2,10 m). N° 1 mondial virtuel depuis la retraite du double champion olympique américain du décathlon Ashton Eaton, Mayer aura fait honneur à son nouveau statut, signant la première grande victoire de sa carrière à 25 ans.
En dehors de Mayer, ces championnats d'Europe indoor auront aussi été marqués par les deux exploits de Paula Muir et d'Ivana Spanovic. La Britannique de 23 ans a réussi un doublé 1 500-3 000 m, une première depuis la Polonaise Lidia Chojecka en 2007 à Birmingham, pour empocher son premier grand trophée international. Au lendemain de sa 1re victoire, Muir a avoué qu'elle « ne sentait plus ses jambes », mais elle a aisément planté la Turque Yasemin Can, pourtant double championne d'Europe en plein air à Amsterdam en 2016 (5 000-10 000 m).

La folie et le volcan
C'était juste avant que la folie ne s'empare de la Kombank Arena. La salle de Belgrade s'est transformée en volcan lors du saut en longueur dames, les spectateurs serbes rugissant à chaque tentative de la star locale. Et celle-ci leur en a donné pour leur argent avec un bond à 7,24 m, soit la 3e meilleure marque de tous les temps. « C'était vraiment important pour moi d'être performante aujourd'hui, a déclaré Spanovic, qui a conservé son titre. (...) Le public a été extraordinaire et je suis vraiment heureuse de lui avoir offert la médaille d'or. »
Au tableau des nations, c'est toutefois la Pologne qui a été la reine de cet Euro, avec sept victoires. Les Britanniques, eux, se consoleront avec une domination sans partage sur le sprint. Après le 60 m haies (Andy Pozzi) et le 60 m hommes (Richard Kilty), Asha Philip a régné en maître sur le 60 m dames.

(Source : AFP)

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué