Dernières Infos

Yémen: nouveaux raids américains contre el-Qaëda

AFP
05/03/2017

Les Etats-Unis ont mené dimanche de nouveaux raids aériens au Yémen contre des positions d'el-Qaëda qui, de son côté, a tué cinq soldats yéménites lors de l'attaque d'un barrage de l'armée, selon des sources sécuritaires et hospitalières.

Au moins cinq frappes aériennes américaines ont visé à l'aube trois cibles d'el-Qaëda dans la province méridionale de Chabwa et deux autres dans la province centrale de Baïda, ont indiqué à l'AFP des sources sécuritaires yéménites.
Une de ces frappes a été menée à Ghail, un village de Baïda connu pour être un refuge d'un dirigeant d'el-Qaëda, Abdel Ilah Al-Dhahab, ont ajouté ces sources, précisant toutefois que le réseau jihadiste avait anticipé ces nouvelles attaques en déplaçant ses hommes des secteurs à risque vers des zones montagneuses plus sûres.
Dans la province d'Abyane, plus au sud, cinq soldats ont été tués dans une attaque à l'arme automatique lancée dimanche par des combattants présumés d'el-Qaëda contre un barrage de l'armée au nord de la ville côtière de Chaqra, sur le Golfe d'Aden, selon un responsable de la sécurité. Ce bilan a été confirmé à l'AFP par des sources hospitalières.

L'armée américaine a mené pour la quatrième journée consécutive des frappes attribuées à des drones et à des avions de combat contre des cibles d'el-Qaëda dans la Péninsule arabique (Aqpa) dans les provinces d'Abyane, de Chabwa et de Baïda.
Durant les trois premiers jours de frappes américaines, au moins 22 jihadistes d'Aqpa ont été tués, selon des sources sécuritaires et tribales.

Le Pentagone avait affirmé vendredi que les forces américaines avaient mené au total "un peu plus d'une trentaine" d'attaques en deux jours contre des combattants de ce groupe, qui reste fortement implanté au Yémen malgré une traque par les forces progouvernementales.
Les Etats-Unis ont intensifié depuis plusieurs mois leurs frappes aériennes contre Aqpa au Yémen, inquiets de voir ce groupe renforcer son influence à la faveur du chaos provoqué par le conflit qui déchire le pays.
Cette guerre oppose les forces progouvernementales, soutenues par une coalition arabe sous commandement saoudien, aux rebelles Houthis soutenus par l'Iran.
Les rebelles se sont emparés d'une partie du territoire yéménite, dont la capitale Sanaa en septembre 2014.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Au-delà du ton violent, Nasrallah et Hariri maintiennent entrouverte la porte des négociations...

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué