Rechercher
Rechercher

Réfugiés syriens

Le Liban appelé à rejoindre l’Organisation internationale pour les migrations

Tournée d'une responsable de l'OIM auprès des dirigeants libanais.

Le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, s’entretenant avec la directrice du bureau MENA de l’OIM, Carmela Godeau. Photo ANI

Carmela Godeau, directrice de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), a effectué en ce début de semaine une tournée auprès des politiques libanais afin de les convaincre d'intégrer l'OIM. Cette organisation, qui fait partie des organismes de l'ONU depuis septembre dernier, travaille à la réinstallation des réfugiés syriens dans des pays tiers depuis le début de la guerre en Syrie.
Mme Godeau s'est rendue hier chez le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, avec qui elle a évoqué la possibilité pour le Liban d'adhérer à l'OIM. « Ma visite à M. Bassil visait à le remercier pour son soutien à notre organisation. J'ai également rencontré (avant-hier) le président de la République, Michel Aoun, et le Premier ministre, Saad Hariri. Ils étaient positifs par rapport à l'adhésion du Liban », a déclaré la directrice de la région MENA à l'issue de sa visite au Palais Bustros.
« Nous allons travailler, avec M. Bassil, à entrer en contact avec les émigrés libanais pour voir comment ils pourraient participer au développement de leur pays. Nous allons également collaborer avec le gouvernement libanais pour le retour des réfugiés qu'il accueille avec générosité. Nous allons coordonner avec plusieurs ministères pour préparer les étapes de travail à venir », a souligné Carmela Godeau qui s'est également rendue hier chez le chef du législatif, Nabih Berry, à Aïn el-Tiné.
« L'année dernière, nous avons réinstallé au Canada environ 17 000 déplacés en provenance du Liban. Nous avons également envoyé quelque 10 000 Syriens vers des pays européens. Nous travaillons par ailleurs à réinstaller les réfugiés dans des pays qui n'en ont pas encore accueilli, dont certains pays arabes, mais le plus important est de travailler à ce que les Syriens puissent rentrer chez eux », a souligné Mme Godeau.

Une adhésion « positive »
Pour le ministre d'État pour les Affaires des réfugiés, Mouïn Merhebi, l'adhésion du Liban à l'OIM pourrait être « positive ». « J'ai rencontré les représentants de l'OIM et ils m'ont mis au courant de leur travail. Je pense que l'adhésion du Liban à cette organisation pourrait être bénéfique et positive, ne serait-ce que concernant l'aspect bureaucratique de la gestion des dossiers relatifs aux réfugiés », a-t-il indiqué à L'Orient-Le Jour.
« Le Liban est une étape pour ces réfugiés, un pays où ils auront trouvé refuge momentanément. Le pays n'a pas de place pour ses propres citoyens qui doivent souvent partir à l'étranger pour gagner leur vie. Il ne peut donc pas supporter indéfiniment ce grand nombre de réfugiés », a ajouté M. Merhebi.
Interrogé par L'OLJ, Rachid Derbas, ancien ministre des Affaires sociales, a pour sa part estimé que le Liban « doit mener une campagne diplomatique pour que les régions qui sont aujourd'hui sûres en Syrie soient reconstruites afin que les réfugiés puissent y retourner ».

Z.A.


Carmela Godeau, directrice de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), a effectué en ce début de semaine une tournée auprès des politiques libanais afin de les convaincre d'intégrer l'OIM. Cette organisation, qui fait partie des organismes de l'ONU depuis septembre dernier, travaille à la réinstallation des réfugiés...

commentaires (3)

Khâïïï ! Enfin un Véritable Grand-Liban HUMAIN, et non Raciste et Xénophobe INHUMAIN comme le souhaite certains !

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

13 h 45, le 01 mars 2017

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Khâïïï ! Enfin un Véritable Grand-Liban HUMAIN, et non Raciste et Xénophobe INHUMAIN comme le souhaite certains !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    13 h 45, le 01 mars 2017

  • POURQUOI NE PAS TRAVAILLER A LEUR RETOUR DANS LEUR PATRIE OU LA DEMOGRAPHIE AVEC LEUR DEPART CHANGE AU PROFIT DE LEURS MASSACREURS...

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    09 h 17, le 01 mars 2017

  • Le Liban appelé à rejoindre l’Organisation internationale pour les migrations: IL NE NOUS MANQUE PLUS QUE CA!!!!

    NAUFAL SORAYA

    08 h 03, le 01 mars 2017