Dernières Infos

Le chef d'état-major adjoint de l'armée yéménite tué par un tir de missile

AFP
22/02/2017

Le chef d'état-major adjoint de l'armée yéménite a été tué dans la nuit de mardi à mercredi dans des combats entre forces loyalistes et rebelles Houthis près de la ville de Mokha, sur la mer Rouge, a indiqué à l'AFP une source militaire.

Le général Ahmad Saif Al Yafii a été tué par un tir de missile aux abords de cette ville que les forces progouvernementales ont récemment reprise dans le cadre d'une offensive en cours destinée à regagner du terrain sur la côte sud-ouest. Leur objectif est de déloger les rebelles houthis de la grande ville portuaire de Hodeida (nord-ouest).

Les forces loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi, soutenues par une coalition militaire menée par l'Arabie saoudite, ont repris du terrain aux houthis depuis que ces derniers se sont emparés à partir de 2014 de vastes pans du territoire yéménite.
Ces rebelles, accusés d'être soutenus par l'Iran, contrôlent toujours la capitale Sanaa ainsi que des régions de l'ouest et du nord du pays.

Depuis l'intervention de la coalition arabe menée par Riyad en mars 2015, le conflit a fait plus de 7.400 morts, dont 1.400 enfants, et plus de trois millions de déplacés, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Mais le coordinateur humanitaire de l'Onu pour le Yémen, Jamie McGoldrick, estime que le bilan des morts est plus proche de 10.000.
M. McGoldrick a prévenu mardi que plus d'un quart des Yéménites, soit sept millions de personnes, étaient au bord de la famine.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Devoirs de l’homme

Décryptage de Scarlett HADDAD

Aoun déterminé à renvoyer la balle gouvernementale dans le camp du Parlement

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué