Dernières Infos

La bataille de Mossoul-Ouest se concentre près de l'aéroport

Reuters
20/02/2017

Les forces irakiennes ont poursuivi lundi leur progression vers l'aéroport de Mossoul, premier objectif de l'offensive contre la partie occidentale de la grande ville toujours tenue par les jihadistes du groupe l'Etat islamique (EI).

Les unités de la police fédérale et de la Force de réponse rapide, corps d'élite rattaché au ministère de l'Intérieur, tentent de déloger les combattants qui défendent la colline d'Albou Saïf, proche de l'aéroport.

"Les jihadistes frappent et engagent le feu contre nos forces avant de se replier vers Mossoul. Si Dieu le veut, Albou Saïf sera entièrement libérée dans la journée", a déclaré à Reuters le commandant Mortada Ali Abd, de la Force de réponse rapide.

Après avoir repris le mois dernier la partie orientale de Mossoul, les forces pro-gouvernementales irakiennes appuyées par les moyens de la coalition internationale sous commandement américain sont passées dimanche à la deuxième phase de la contre-offensive visant à reprendre la ville tombée en juin 2014 aux mains de l'EI.

L'aéroport est situé dans le sud de la ville, sur la rive occidentale du Tigre, qui coupe Mossoul en deux. Sa prise permettrait d'en faire une base de soutien rapprochée avant de se lancer à la reconquête des quartiers de Mossoul-Ouest.

Lundi matin, des hélicoptères d'attaque ont mitraillé la colline d'Albou Saïf pour tenter de neutraliser les tireurs isolés de l'EI. Les forces irakiennes ont également désamorcé une voiture piégée, une des armes utilisées par les jihadistes pour freiner leur progression.

Pour l'heure, l'offensive sur Mossoul-Ouest se déroule dans des zones à faible densité de population. La situation changera du tout au tout à mesure que les forces de Bagdad se rapprocheront des secteurs urbains, où vivraient encore quelque 650.000 habitants.

Il est difficile d'estimer le nombre de djihadistes toujours présents dans Mossoul-Ouest.

Le 17 octobre, au déclenchement de la bataille de Mossoul, les autorités irakiennes évaluaient à 6.000 le nombre de combattants de l'EI dans la ville. Un millier d'entre eux auraient péri dans les combats pour la reprise de Mossoul-Est.

Les autres se sont retranchés dans Mossoul-Ouest.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Le franbanais

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Assez ! Khalass ! Enough !

Décryptage de Scarlett HADDAD

Médiation gouvernementale : le « Bassil nouveau » est arrivé !

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué