Dernières Infos

Géorgie: un prêtre soupçonné de vouloir empoisonner un responsable de l'Eglise

AFP
13/02/2017

Un prêtre géorgien soupçonné de vouloir empoisonner au cyanure un "haut responsable" de l'Eglise orthodoxe géorgienne a été arrêté, a annoncé lundi le parquet général géorgien.

L'archiprêtre Gueorgui Mamaladzé a été arrêté le 10 février, en possession de cyanure de sodium au moment où il allait monter dans un avion pour Berlin, a indiqué le parquet dans un communiqué.
Le patriarche géorgien Elie II se trouve actuellement dans la capitale allemande pour une opération de la vésicule biliaire.

Soupçonné "de complot pour meurtre d'un haut responsable de l'Eglise" orthodoxe de ce pays du Caucase du Sud, M. Mamaladzé a été placé en détention provisoire, selon la même source.
Le communiqué ne donne pas davantage de précisions sur le complot présumé. Le Premier ministre géorgien a ordonné de renforcer la sécurité du patriarche Elie II, 83 ans, qui a été opéré avec succès lundi en Allemagne, selon des médias géorgiens.

L'Eglise orthodoxe géorgienne, qui compte parmi ses fidèles quelques 80% des 4,5 millions d'habitants de cette ex-république soviétique, est l'une des Eglises orthodoxes orientales, tout comme l'Eglise grecque et l'Eglise russe.
Elie II, à la tête de l'Eglise géorgienne depuis 1977, jouit d'une influence significative sur la vie politique et sociale en Géorgie.
Cible de répressions sévères à l'époque soviétique, l'Eglise géorgienne retrouve depuis la chute de l'URSS en 1991 une place importante.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Collabos ou résistants ?

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

In English

Resolving Lebanon’s financial crisis

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants