La Dernière

Exocet, les sacs mutants de Yasmine Jaber et Morning Lau

Mode
F.A.D. | OLJ
09/01/2017

Plus que l'histoire d'une collaboration, Exocet est l'histoire d'une fusion, voire d'une hybridation entre deux cultures, mais aussi entre deux natures. La Libanaise Yasmine Jaber et la Hongkongaise Morning Lau se sont d'abord rencontrées à Esmod Paris où Yasmine passait son master en création couture. Quelques stages plus tard, des ateliers de Lea Peckre à ceux de Balmain et Alexander Wang, Yasmine Jaber décide de lancer sa propre marque. Un continent la sépare déjà de Morning Lau, mais cette distance correspond exactement à la dimension qu'elle veut donner à ses créations futures : une dimension globale, multiculturelle, à l'image de sa génération et des nouveaux défis qui l'attendent. Les deux jeunes femmes commencent par lancer un label dont le nom, On s'en fout , en dit long sur leur programme. Mais leur idée se précise entre expérience et tâtonnements. Elles décident enfin de s'investir dans la création de sacs qui exprimeraient, entre savoir-faire artisanal et conception digitale imprimée en 3D, l'esthétique de notre époque.
Sous la griffe Exocet, en hommage à ce poisson volant, animal mi-aquatique, mi-aérien, elles consacrent leur passion commune pour les objets mutants et la transmettent avec subtilité. Aux formes minimalistes de leurs sacs en box s'ajoute le contrepoint d'un fermoir en polyamide, tout droit sorti de l'imprimante 3D, inspiré des animaux en carton qu'elles découpaient et assemblaient dans leur petite enfance. Éléphants, dinosaures, chouettes, aigles, taureaux ailés, leur bestiaire fascinant évoque des trophées de chasse futuristes ou des amulettes cybernétiques. Il fait en tous cas le succès de leur marque qui possède déjà deux adresses, à Paris et à Hong Kong, et collabore pour son ambiance musicale avec Nur Jaber, DJ et productrice basée à Berlin.
Le 16 décembre dernier, Exocet exposait ses nouvelles créations à Gate 9, au port de Beyrouth. www.exocet-paris.com.

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.