X

Liban

Précieuse aide de la Fondation Mérieux aux protagonistes du secteur de la santé

Social

Le président de la Fondation Mérieux, Alain Mérieux, a effectué récemment une visite au Liban afin de témoigner de son soutien au bureau libanais de la Fondation Mérieux, nouvellement créé.

30/12/2016

Quatre jours durant, le président de la Fondation française Mérieux, Alain Mérieux, flanqué du directeur général de la fondation ainsi que de membres du conseil d'administration ont effectué récemment une visite au Liban, avec un détour par Erbil.
Cette visite a permis au président de la fondation de s'informer de la situation sanitaire et sociale au Liban, tout en rencontrant les partenaires locaux dans les régions de Tripoli, du Nord et de la Békaa. Cette visite s'inscrit dans le cadre d'un appui de la fondation aux capacités de recherche et d'accès au diagnostic des populations vulnérables dans ces régions affectées par la crise des réfugiés. Admirative du travail accompli avec peu de moyens en matière de santé, la fondation se dit néanmoins préoccupée par les conditions sanitaires et le manque de moyens au Liban-Nord.
Cette visite était également l'occasion d'assister au Conseil d'orientation stratégique du Laboratoire Rodolphe Mérieux – Liban. Celui-ci, financé par l'organisation, a été mis à la disposition de l'Université Saint-Joseph en 2011, conformément aux objectifs de la Fondation Mérieux de renforcer les capacités de recherche et d'appuyer le transfert de technologies et de compétences dans les pays en développement. La fondation a d'ailleurs créé des laboratoires dans sept autres pays à ce jour. Elle conserve un droit de regard sur ces laboratoires puisqu'elle y siège comme membre du Conseil d'orientation stratégique.
Alain Mérieux a ensuite été reçu par l'ambassadeur de France Emmanuel Bonne. L'occasion de rappeler l'engagement de la fondation et des autorités françaises en matière de santé au Liban. Tout au long de la visite de la délégation se sont succédé des discussions avec des acteurs de la santé publique (ONG, universités, hôpitaux, institutions publiques). La délégation s'est également rendue à Erbil, capitale du Kurdistan irakien, pour témoigner de son soutien aux déplacés, de plus en plus nombreux avec la bataille de Mossoul. La fondation y a construit un centre médical, particulièrement sollicité par les populations déplacées.
Créée en 1967, la Fondation Mérieux est une fondation familiale indépendante, présidée par M. Alain Mérieux et reconnue d'utilité publique. Elle cherche à renforcer les capacités des pays en développement en matière de santé publique pour réduire l'impact de maladies infectieuses sur les populations les plus vulnérables et leur faciliter l'accès au diagnostic. Présente dans 18 pays, elle développe des programmes d'accroissement des capacités, de partage de connaissances et de technologies, de formation, en coopération avec des acteurs de la santé, publics comme privés.
Début 2016, elle a créé son bureau au Liban, dirigé par le Dr Josette Najjar-Pellet. Suivant les lignes directrices de l'organisation mère, le bureau libanais de la Fondation Mérieux a déjà des projets en cours, à commencer par l'étude Pearl sur l'étiologie des infections respiratoires chez les réfugiés et les populations démunies au Liban. Lancée récemment, cette étude s'attachera particulièrement aux nombreux cas de pneumonies recensés parmi ces populations. En outre, un projet de construction de centre médico-social Mères-Enfants à Baalbeck, cofinancé par la Coopération internationale de Monaco, démarrera début janvier 2017, qui sera à terme géré par l'ONG Amel. Enfin, elle organisera une Conférence régionale Moyen-Orient et Afrique du Nord sur les maladies infectieuses et la santé publique les 4 et 5 mars 2017 à Beyrouth, en collaboration avec de nombreux partenaires locaux, régionaux et européens.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

L’ennemi n° 1 (des Libanais)

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants