Dernières Infos

Le pape diligente une enquête au sein de l'Ordre de Malte: une affaire de préservatifs?

AFP
22/12/2016

 Le pape François a diligenté jeudi une enquête au sein de l'Ordre de Malte pour comprendre les raisons du renvoi de l'un de ses plus hauts gradés, alors que certains journaux avancent qu'il a distribué des préservatifs à des malades du sida. Dans un court communiqué publié jeudi, le pape a ordonné la constitution d'une commission de cinq membres éminents chargés d'y voir plus clair et de l'informer dans les plus brefs délais.

Officiellement, l'Allemand Albrecht von Boeselager, grand chancelier de l'Ordre de Malte depuis 2014 -équivalent au ministre de l'Intérieur et des Affaires étrangères-, a été démis de ses fonctions pour de "graves problèmes".
Selon plusieurs médias, dont l'hebdomadaire britannique catholique The Tablet, il avait distribué dans le passé des préservatifs à des malades du sida en Afrique lorsqu'il était ministre de la Santé et de la Coopération internationale de l'Ordre de Malte.

Le 6 décembre, le grand maître de l'Ordre, Fra' Matthew Festing, a convoqué M. von Boeselager en lui reprochant "une situation extrêmement grave et intenable", rapporte le quotidien français La Croix.
En présence du cardinal américain Raymond Burke, représentant du pape à la tête de l'Ordre, le grand maître a alors ordonné à M. von Boeselager de démissionner.

Les positions d'Albrecht von Boeselager ont-elles été sanctionnées par le très conservateur cardinal Burke, qui avait été placé à ce poste honorifique après avoir été écarté de la Curie (gouvernement du Vatican). Ce cardinal défie actuellement le pape sur son texte portant sur la famille et la communion des divorcés remarié.
M. von Boeselager a expliqué dans un courriel à des amis qu'il avait été renvoyé parce qu'il serait "un catholique libéral", rapporte La Croix, soulignant que son limogeage brutal a provoqué un affrontement entre les branches britannique et allemande de l'Ordre de Malte.

Le pape François a encore récemment appelé à un "comportement responsable" pour lutter contre le sida, sans toutefois préciser si cela englobait l'usage de préservatifs, sujet encore relativement tabou au sein de l'Eglise.

L'Ordre de Malte, dont les origines remontent aux croisades, a été fondé à Jérusalem en 1048 comme une communauté d'hospitaliers soignant les malades, avant de devenir un ordre religieux reconnu par le pape en 1113.
Aujourd'hui actif dans 120 pays, l'Ordre gère des hôpitaux et dispensaires. Il compte 13.500 membres, 80.000 bénévoles permanents et 25.000 médecins et infirmières.

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1 / 1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Trois sommets pour un résultat

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.