X

L'Orient-Le Jour au Salon du livre francophone de Beyrouth 2016

Déchets : Stop à la corruption - Comment mobiliser les jeunes ?

Conférence-débat

Vendredi 11 novembre à 17h, amphithéâtre Gibran - Biel

OLJ
31/10/2016

La crise des déchets est emblématique des présomptions de corruption qui pèsent sur la classe politique libanaise. Malgré les coûts exorbitants, financiers et écologiques, supportés par le citoyen libanais, le gouvernement continue de gérer ce secteur de façon totalement opaque. Quel rôle doivent jouer les différents acteurs de la société pour imposer davantage de transparence ? Les jeunes peuvent-ils changer le cours des choses ?

 

Intervenants : 

Albert Kostanian est conseiller du Président du Parti Kataëb. Il est actif sur la scène politique libanaise depuis la fin des années 90, en particulier dans le cadre du mouvement estudiantin et de Loubnanouna, formation politique qu'il a cofondée en 2004. Albert Kostanian a à son actif de nombreux articles et études sur le Liban et le Moyen-Orient, notamment pour le Groupe de Prospective du Sénat Français et pour la Nouvelle Revue Géopolitique (France). Il organisé plusieurs colloques sur le Liban, notamment en France, et fondé ou présidé des associations œuvrant pour le Liban.
Au sein du Parti Kataeb, Albert a été membre du bureau politique à partir de 2007, coordinateur général des élections parlementaires de 2009 et s'intéresse particulièrement aux sujets ayant trait aux réformes institutionnelles et économiques ainsi qu'aux lois électorales. Il a été en 2013 candidat du Parti aux élections législatives pour la circonscription de Beyrouth I.
Albert Kostanian est consultant en stratégie et économiste. Apres avoir travaillé pour un cabinet multinational de conseil en stratégie essentiellement à Paris, il est aujourd'hui partenaire dans un cabinet de conseil en stratégie et en investissements à Beyrouth. Ses domaines de prédilection sont les infrastructures, les transports, les télécoms et l'économie numérique.
Albert est diplômé de l'Ecole HEC de Paris et de l'Université Saint-Joseph de Beyrouth en économie.

 

 

Kim Issa est la directrice des opérations d'arcenciel, la plus large entreprise sociale indépendante au Liban. Le prix « Social Enterprise of the Year » a été attribué à arcenciel par Schwab Foundation, organisateurs du Forum Economique Mondial à Davos (2015). Arcenciel a également reçu le premier prix Takreem (2010).
Kim est aussi professeur à temps partiel à l'école des affaires à l'université Libano-Américaine (LAU) titulaire de l'accréditation AACSB depuis 2016. Elle a été antérieurement directrice financière à Procter and Gamble Genève. Elle gère le « Resolution Project Fellow » d'une entreprise sociale en Tanzanie et est membre actif du « Global Shapers – Beirut Hub », une initiative du WEF. Elle est également cofondatrice de Karam el-Joz, un espace d'évènements dans la vallée de la Békaa au Liban.
Kim est née et a grandi à Beyrouth, Liban. Elle est titulaire d'une licence en études en administration des affaires et sciences politiques de l'université américaine de Beyrouth (AUB) (2009) et d'un master de La Columbia Business School, à New York (2014).

 

Rabih Nassar est directeur au sein de la compagnie « Strategy & » (précédemment Booz & Company)- une entreprise de conseil en gestion- basée au Moyen-Orient. Il met l'accent sur les stratégies d'investissements des entreprises, le modèle opérationnel, l'organisation de l'entreprise, sa gouvernance, ainsi que sur le secteur de l'énergie en Europe, Afrique et le Moyen-Orient. Il est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires (MBA) de la « London Business School » et d'une licence en génie de l'université américaine de Beyrouth.
Rabih est intimement convaincu que la lutte contre la corruption politique est un élément clé pour une amélioration continue et durable du système politique libanais.
Il est très impliqué dans la société civile et a participé et dirigé un certain nombre d'initiatives sociales, y compris des événements de collecte de fonds pour l'éducation, le nettoyage sous-marine de Ras Beyrouth. Il a également participé et à des protestations pour la tenue d'élections parlementaires.

 

 

 

Farid Hobeiche voulait devenir caricaturiste. Il a gagné deux fois le prix « Fabriano Drawing Contest » quand il était à l'école. Mais toutes les bonnes choses ont une fin. Après avoir obtenu une licence en gestion des entreprises de l'Université Notre-Dame de Louaizé (NDU) au Liban, il a travaillé à l'agence Y&R Dubai en 2007 en tant que gestionnaire de comptes. Au cours des six années suivantes, il monte rapidement en grade et en 2015 est promu au poste de directeur des comptes en charge de grands comptes comme celui de Emaar, Mashreq Bank, Coca-Cola, flydubai, Mall of the Emirates, Majid Al Futtaim...
De temps à autre, le caricaturiste en lui se réveille, mais aujourd'hui sa toile est une plate-forme vidéo, Youtube. Depuis 2015, Farid Hobeiche, grâce à ses vidéos humoristiques et sarcastiques , Farid Hobeiche a gagné une influence certaine dans le monde arabe (particulièrement au Liban). Farid a actuellement des dizaines de milliers de followers sur les différentes plateformes de réseaux sociaux. Il utilise son humour pour sensibiliser les gens sur des thèmes sociaux importants dans la région.

 

Sahar Al-Attar est journaliste au Commerce du Levant depuis 2015. Diplômée de journalisme à l'Institut Francais de Presse, elle a collaboré avec différents médias -presse écrite, télévision et radio- en France, au Qatar, et au Liban.

 

Confirmez votre participation ici

 

 

À la une

Retour au dossier "L'Orient-Le Jour au Salon du livre francophone de Beyrouth 2016"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!