Dernières Infos

Yémen: 12 morts dans des combats entre rebelles et loyalistes à l'est de Sanaa

AFP
08/04/2016

Au moins 12 combattants ont trouvé la mort vendredi dans de violents affrontements qui ont opposé forces loyalistes et rebelles dans la province de Marib, à l'est de Sanaa, deux jours avant un cessez-le-feu annoncé par l'Onu au Yémen, selon des sources militaires.

Les combats, qui ont coûté la vie à sept loyalistes et cinq rebelles selon un bilan provisoire, ont éclaté autour de la localité de Sarwah, à l'ouest de la ville de Marib, chef-lieu de la province de même nom, que les forces du président Abd Rabbo Mansour Hadi tentent depuis des mois de reprendre aux rebelles chiites houthis, a-t-on précisé.

Des avions de la coalition militaire arabe qui opère au Yémen depuis plus d'un an en soutien aux forces de M. Hadi, ont survolé à plusieurs reprises la région mais sans larguer leurs bombes, a constaté un correspondant de l'AFP.
"Nous cherchons à conquérir Sarwah pour pouvoir avancer vers Sanaa", située à une cinquantaine de kilomètres, a déclaré à l'AFP le général Zyad al-Qabli, commandant de la brigade 103 de l'armée yéménite qui opère dans la région.
Les rebelles ont indiqué sur leur site sabanews.net que 35 combattants loyalistes ont été tués ou blessés en tentant d'avancer sur trois axes vers Sarwah.

Les forces loyalistes avaient repris l'an dernier des secteurs autour de Sarwah, une localité à la position stratégique mais située dans une zone montagneuse difficile d'accès, sans réussir à la conquérir.

Sur un autre front de guerre dans la région de Nahm, à 40 km au nord-est de Sanaa, les deux protagonistes ont acheminé jeudi d'importants renforts militaires, selon des sources tribales.

Ces développements sur le terrain interviennent alors qu'un cessez-le-feu devrait entrer en vigueur dimanche à minuit, en prévision de pourparlers de paix, convoqués par l'Onu pour le 18 avril au Koweït.
Le conflit au Yémen a fait, depuis l'intervention de la coalition arabe en mars 2015, près de 6.300 morts, dont la moitié des civils, et quelque 30.000 blessés, selon l'Organisation mondiale de la santé.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : on tourne en rond !

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué