Rechercher
Rechercher

Liban - Développement

Jbeil se dote d’un nouveau siège municipal

Le nouveau bâtiment tient compte du patrimoine architectural de la ville.

Ville antique, Jbeil est connue, entre autres, pour ses pierres de sable, qui ont servi à bâtir la célèbre citadelle, plusieurs fois millénaire. La municipalité a voulu construire son nouveau siège dans le même esprit et le même design. Et c'est donc pour rester en harmonie avec le patrimoine architectural de la ville, que le nouveau bâtiment, inauguré mercredi soir, est composé de trois grands blocs en pierres d'époque, sans fenêtres donnant à l'extérieur, mais dotés de jardins intérieurs éclairés par une lumière zénithale.
Ce nouveau bâtiment répond à un besoin, celui de suivre l'accroissement et le développement de Jbeil. Tout a été pensé : sa localisation centrale, reliant l'ancienne et la nouvelle ville, la répartition et la richesse de ses ailes. L'idée derrière le nouveau siège municipal est de pouvoir répondre à tous genres d'activités, culturelles, sociales, sportives...


Le bâtiment occupe une superficie de 3 450m² et se compose donc de trois blocs, avec un étage souterrain, un rez-de-chaussée et deux étages. Au rez-de-chaussée, un hall central relie les trois blocs entre eux. Une partie comporte un centre d'information, ainsi qu'une verrière, et une autre est réservée à une salle d'accueil, un bureau d'information et un autre destiné à accueillir les contribuables souhaitant s'enquérir des taxes municipales.


Outre les différents bureaux administratifs, le nouveau bâtiment accueillera au blocC un musée interactif de l'alphabet qui sera aménagé par la fondation Alephbet. Un musée dont les travaux sont entièrement financés par l'homme d'affaires libano-mexicain Carlos Slim, l'une des premières fortunes mondiales.
Pour le design du bâtiment, un concours avait été lancé sur une période de 6 à 8 mois. Il avait été remporté par le bureau d'architecture Hachem Sarkis. « On commence par là pour aller vers le futur », explique le vice-président du conseil municipal, Ayoub Bark. La construction du nouveau siège municipal a coûté 5,7 milliards de livres, entièrement assumés par le conseil municipal que préside Ziad Hawat.

 

(Pour mémoire : Bientôt un téléphérique reliant Jbeil à Annaya ?)


Pour la cérémonie inaugurale, plusieurs centaines de personnes étaient au rendez-vous. On cite notamment les députés Simon Abi Ramia et Walid Khoury, le caïmacam de Jbeil par intérim, Najwa Soueidane Farah, le président du Conseil constitutionnel, Issam Sleiman, l'évêque maronite de Jbeil, Mgr Michel Aoun, le mufti de la région, le cheikh Ghassan Lakkis. Des représentants d'un grand nombre de partis et des personnalités des mondes politique, culturel, diplomatique, administratif, pédagogique, humanitaire, social et militaire étaient également présents.

 

Une équipe homogène et dévouée
Qui dit inauguration, dit festivités. Discours, projection de documentaires, chansons : pas le temps de s'ennuyer. Dans son discours, Ziad Hawat a commencé par exposer toutes les crises auxquelles le Liban a été confronté depuis dix ans, ainsi que leur impact sur le quotidien des Libanais, avant de mettre en relief les règles auxquelles le conseil municipal qu'il préside se conforme, pour assumer ses responsabilités. « Nous sommes une équipe de travail unifiée, compétente, homogène, solidaire, dévouée et persévérante dont l'allégeance va strictement à Jbeil », a-t-il expliqué avant de préciser que la politique politicienne, le confessionnalisme et les intérêts personnels n'ont pas leur place au sein du conseil municipal.


M. Hawat a en outre souligné l'importance de la communication établie avec les Jbeiliotes, pour montrer que c'est sur base de concertations avec ses électeurs que le conseil prend ses décisions. Il a également promis de poursuivre la même ligne de conduite: « Pas de concessions, d'indulgence ou de soumission face à des projets qui ne servent pas l'intérêt de la ville et qui ne permettent pas de préserver les réalisations enregistrées. »
La cérémonie a été clôturée par un cocktail et un merveilleux feu d'artifice.

 

Lire aussi
Jbeil, « capitale du tourisme arabe 2016 »


Ville antique, Jbeil est connue, entre autres, pour ses pierres de sable, qui ont servi à bâtir la célèbre citadelle, plusieurs fois millénaire. La municipalité a voulu construire son nouveau siège dans le même esprit et le même design. Et c'est donc pour rester en harmonie avec le patrimoine architectural de la ville, que le nouveau bâtiment, inauguré mercredi soir, est composé de...

commentaires (2)

Superbe et imposant!!!!

NAUFAL SORAYA

06 h 56, le 08 avril 2016

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Superbe et imposant!!!!

    NAUFAL SORAYA

    06 h 56, le 08 avril 2016

  • Jbeil se dote d’un nouveau siège municipal PLUS QU'UN SIEGE IL S'AGIT D'UN PALAIS MUNICIPAL QUI S'INSCRIT DANS LA STUPIDE COMPETITION DU CONCOURS DE MISS MUNICIPALITEE. CAR IL S'AGIT AVANT ET APRES TOUT D'ETRE CAOPABLE D'EPATER LES MUNICIPALITEES VOSDINES AVEC SON BEAU PALAIS COMME ON FAISAIT AUTREFOIS DANS LA REVUE DU LIBAN AVEC LE CONCOURS DU PLUS BEAU BEEE. ET DIRE QUE LES MUNICIPALITEES ONT LE CULOT DE PLEURER SUR LEURS DIFFICULTEES FINACIERES ETDEMANDENT A COR ET A CRI LA LIBERATION DE LA CAISSE CENTRAKLE DES MUNICIPLAITES PIRATEES PAR LES SINISTRES DE TELECOMS ET DE L'INTERIEUR AU LIEU DE GASPILLER TANST D'ARGENT DANS LA CONSTRUCTION DE LEURS "PALAIS" LES MUNICIPLAITES FERAIENT MIEUX D'INVESTIR CET ARGENT DANS LES TRAVOS D'AMENEAGEMENT ET D'INFRASTRUCTURE QUI CONSTITUENT DES PRIORUITEES POUR LES CITOYENS. MAIS VOILA ON VIT AU LIBAN LE PAYS DE SHOW OFF ET DU BLUFF.

    Henrik Yowakim

    04 h 41, le 08 avril 2016

Retour en haut