Rechercher
Rechercher

Liban

Nasrallah : En cas d’agression, nous attaquerons les installations nucléaires et pétrochimiques israéliennes

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a une fois de plus menacé de bombarder les installations nucléaires et névralgiques israéliennes en cas de nouvelle guerre avec l'État hébreu.
Lors d'un entretien télévisé diffusé hier soir sur la chaîne panarabe al-Mayadeen (proche du Hezbollah et du régime Assad), Nasrallah a souligné que « toute agression contre le Liban nous poussera à mener la guerre sans tenir compte des lignes rouges ou d'un quelconque plafond ». Le chef du Hezbollah a relevé dans ce cadre qu'Israël a entrepris de « construire des usines pétrochimiques, des instituts et des centres de recherche biologique, des réacteurs nucléaires, des dépôts de déchets nucléaires et des dépôts d'ogives nucléaires, soit à l'intérieur des villes, soit à leur périphérie ». « Nous sommes en droit de frapper de tels objectifs en cas d'agression, a déclaré Hassan Nasrallah. Nous avons toutes les cartes se rapportant à ces installations. »

Après avoir accusé « certains Arabes de travailler pour le compte d'Israël, que ce soit au niveau des régimes ou des espions », le leader du Hezbollah a relancé ses attaques contre l'Arabie saoudite, l'accusant de « faire payer au Hezbollah ses échecs sur de nombreux fronts » et de vouloir « éliminer la résistance ». « Au Liban, l'Arabie saoudite a pour projet d'éliminer la résistance, mais je ne veux pas en dire plus parce que cela pourrait causer de gros problèmes », a-t-il lancé, affirmant que « le projet saoudien a échoué en Syrie, en Irak et au Yémen ».
Le leader du Hezbollah est également revenu sur la décision des pays arabes de désigner le Hezbollah comme « terroriste », estimant que cette décision a été prise par l'Arabie saoudite. « Le choix de désigner le Hezbollah comme terroriste est d'abord une décision saoudienne, les autres pays n'ont fait que suivre, quelquefois sous la pression de Riyad », a-t-il déclaré, appelant « les responsables de cette guerre lancée contre nous » à « épargner les Libanais qui travaillent aujourd'hui dans le Golfe ».

Déplorant le fait que le chef du courant du Futur, Saad Hariri, « attaque le Hezbollah depuis son retour au Liban », M. Nasrallah a évoqué le gel de l'aide financière saoudienne, destinée aux forces de sécurité libanaises, estimant qu'« il ne sera pas autorisé à l'armée libanaise de posséder des armes dissuasives contre l'ennemi ».
Le chef du Hezbollah a en outre réaffirmé son soutien à la candidature du général Michel Aoun à la présidence de la République, tout en reconnaissant au chef des Marada, Sleiman Frangié « toutes les qualités requises ».

« Leur cible, c'est l'Iran »
« L'Arabie possède un pouvoir financier, religieux et contrôle des tafkiristes qu'elle menace d'utiliser contre ceux qui s'opposent à elle », a estimé le secrétaire général du Hezbollah. « Mais le vrai problème de l'Arabie saoudite est l'Iran, et ce problème n'est pas lié à des considérations communautaires », a-t-il expliqué.

Hassan Nasrallah s'est par ailleurs longuement attardé sur le dossier syrien.« Le Hezbollah, le régime syrien, l'Iran et la Russie font partie du même camp, de la même coalition en Syrie », a-t-il assuré. Expliquant que « l'intervention de la Russie a permis d'enregistrer des victoires importantes contre les takfiristes en Syrie ces derniers mois », M. Nasrallah a indiqué que « le retrait de la Russie, dont nous avons été notifiés avant qu'il ne soit annoncé, est partiel ». Affirmant que « les Américains se sont rendu compte que leurs objectifs en Syrie étaient impossibles à atteindre » et poussent désormais l'opposition « à trouver une solution politique », le leader du Hezbollah a expliqué que les alliés du président syrien Bachar el-Assad « n'accepteront pas un accord qui prive les Syriens du choix de leur président ».
Enfin, Nasrallah a affirmé que ses miliciens continueront à combattre en Syrie tant que les takfiristes n'auront pas été défaits.


Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a une fois de plus menacé de bombarder les installations nucléaires et névralgiques israéliennes en cas de nouvelle guerre avec l'État hébreu.Lors d'un entretien télévisé diffusé hier soir sur la chaîne panarabe al-Mayadeen (proche du Hezbollah et du régime Assad), Nasrallah a souligné que « toute agression contre le Liban...

commentaires (10)

On dirait que certains n'ont jamais entendu parler de micro-nukes. Faudrait peut-etre les retourner a l'ecole ... Bourvil l'avait bien fait, non ?

Remy Martin

23 h 30, le 22 mars 2016

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • On dirait que certains n'ont jamais entendu parler de micro-nukes. Faudrait peut-etre les retourner a l'ecole ... Bourvil l'avait bien fait, non ?

    Remy Martin

    23 h 30, le 22 mars 2016

  • On dirait Hitler, vers la fin, divaguant dans son Bunker de Berlin....

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    17 h 34, le 22 mars 2016

  • QUAND ON MENACE FAUT PAS OUBLIER LES NUKS ET SURTOUT LES MINI NUKS QUI N,EFFACENT DE LA SURFACE DE LA TERRE QU,UNE VILLE OU QU,UN VILLAGE...

    SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

    13 h 42, le 22 mars 2016

  • Les Russes sont en accord parfait avec l'occident et ils ont joué le role qui leur a été imparti. Maintenant c'est l'heure des règlements de comptes et il le sait. Piégé comme un rat Hassouna essaye encore de preserver aussi longtemps que possible une image qu'il croit pérenne. Seulement les choses ont changé, l'Iran est a genou, la Syrie en miette et lui a fait tuer la fine fleur de la jeunesse chiite (Plus de 2 a 3000 mort sans compter les blessés) dans un conflit qui ne pouvait que le détruire. Ce n'est pas par hazard que de nouvelle sanctions ont été imposé a l'Iran et a toute personne traficotant avec le Hezbollah, comme ce n'est pas par hazard de voir se dévoiler au grand jour son implication dans les attentats du 11/09, tout comme le fait d’être inscrit sur la liste des organisations terroristes par les Arabes. Ce n'est que le debut d'un processus qui s'en va faire boule de neige. Nous allons aussi bientôt entendre parler du TSL a nouveau et cette fois Hassouna ne s'en sortira pas! Une chose est maintenant sur, il a les chocottes comme jamais avant et j'en frissonne de plaisir! Nous avons enfin établis l’équilibre dans la terreur!

    Pierre Hadjigeorgiou

    12 h 59, le 22 mars 2016

  • CETTE DIATRIBE, INSPIRÉE DE LA FABLE "LE LOUP DEVENU BERGER" DE LAFONTAINE, ET GARDANT LE TITRE, NE VISE PERSONNE. ELLE STIGMATISE LA VANITÉ HUMAINE... SI COMMUNE À TOUT CHACUN DE NOUS... LE LOUP DEVENU BERGER UN LOUP, QUI SE GAVAIT D'UNE APPRÉCIABLE PART DES RUMINANTS DE SON IMMÉDIAT ENTOURAGE, S'IMAGINAIT QUE, PAR LES PISTES DU HASARD, IL BOUFFERAIT AUSSI TOUS CEUX DU VOISINAGE. IL ENDOSSE CASQUE ET BOTTES DES CONQUÉRANTS, ET S'ARME DE FUSILS ET DE NOMBREUX CANONS, SANS OUBLIER TAMBOURS, FLÛTES ET CORNEMUSES, POUR POUSSER, DISAIT-IL, JUSQU'AU TERME SES RUSES. IL AURAIT MÊME ÉCRIT SUR SES DIVERS CHAPEAUX : JE SUIS SEUL PANURGE ET MAÎTRE DE CES TROUPEAUX ; ET POUR POUVOIR MENER VERS SON FORT LES BREBIS, LA PAROLE IL JOIGNIT AUX ARMES ET HABITS, CHOSE QUI, CROYAIT-IL, ÉTAIT SI NÉCESSAIRE ; MAIS CELA TRISTEMENT A GÂTÉ SON AFFAIRE ; CAR IL N'ATTIRA, PAR SES DISCOURS ET SA VOIX, QUE DES CHASSEURS CACHÉS SOUS L'OMBRAGE DES BOIS. IL NE PUT NI COURIR, NI FUIR NI SE DÉFENDRE. LA VANITÉ PAR QUELQUE ENDROIT SE LAISSE PRENDRE !

    SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

    12 h 23, le 22 mars 2016

  • Si depuis 2006 , les voleurs de terre palestinienne sunnite n'ont plus attaqué le hezb au sud , c'est que eux savent ce qui les attend . Le nucléaire est devenu une grosse rigolade , ils vont l'envoyer où leur bombe ? Au sud Liban on est à 25km à vol d'oiseau , le souffle de la déflagration ferait plus dégâts chez les voleurs de terre sunnite de Palestine que chez nous , rien qu'en retombée de radiation . Damas c'est pareil , le Golan aussi .. Nehna wel amar jirann !

    FRIK-A-FRAK

    11 h 29, le 22 mars 2016

  • DE LA RIGOLADE ! IL MENACE UN PAYS QUI POSSEDE DES ARMES ATOMIQUES... FILET IL FREM...

    SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

    10 h 20, le 22 mars 2016

  • il a toujours resiste de devoiler sa strategie pour garder l'effet surprise. Il doit etre en sacré position delicate et a bcp peur d'une attaque israelienne. ses forces sont en syrie, le monde arabe est contre lui et s'est aliene la moitie de la population Libanaise...ce n'est pas ce que j'appelle une position ideale. Mais les adorateurs du 8 mars vous diront que c'est amplement suffisant pour non seulement repousser une attaque israelienne mais gagner la guerre, occuper la palestine, reprendre le sinai et bien sur debouter les saoud d'arabie...bref, une promenade de sante

    George Khoury

    09 h 00, le 22 mars 2016

  • De l’irrésistible et impossible sectarisme : Et le comble, est qu’on devrait encore le remercier ! L'intrusion de Nabäâh dans le monde de l’intellect, du savoir et du bien-être n’est pas pour bientôt et ne sera pas accomplie de sitôt. Faut pas rêver ! Ce sera la longue marche du dérisoire absolu, où l’on rencontre les désopilances d’un sectaire écoutant de ses deux grandes oreilles, d’un "génocidaire" virtuel des surnuméraires humanitaires, d’un "mandataire spirituel" remâchant ses mots, et surtout d’un de ces administrateurs de diphtongues à l’aise avec l'accent sectaire ; indispensable si on ne dispose que de peu de temps pour maîtriser ce simple et commun parler façon indigène. Mais on n’est pas inquiets, il le maîtrise parfaitement déjà et à merveille. Finalement, toutes ces manigances subreptices n’existent que pour en rire et s’en moquer ? Que faire d'autre avec, notre implacable et désolant sé(yy)ide sectaire ? On sait depuis toujours que ce qui compte pour qu’un mot soit un bon mot, c’est d'abord "la chute et l'accroche" ; et dans ce cas ici présent, il n’y a ni bonne chute ni bonne accroche mais sûrement une accroche Malsaine et une chute sectaire ! Vu que, comme de bien entendu, "Le plus beau pour les crapauds sera toujours leur sé(yy)ide-Crapaud !". Mais, qu’on soit rassuré : "Ils devront balayer dans et devant la porte de la niche ; bien la laver et bien la récurer !".

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    08 h 14, le 22 mars 2016

  • "Enfin, Nasrallah a affirmé que ses miliciens continueront à combattre en Syrie tant que les takfiristes n'auront pas été défaits." ! Tant mieux ! Il y en aura ainsi, encore moins chez nous ici de ces miliciens de malheur. Khâââï !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    05 h 06, le 22 mars 2016

Retour en haut