Dernières Infos

Cisjordanie: un garde de sécurité israélien poignardé dans une colonie

AFP
26/02/2016

Un garde de sécurité israélien a été grièvement blessé à coups de couteau vendredi avant l'aube, dans une colonie de Cisjordanie occupée, a indiqué la police en parlant d'une possible attaque palestinienne.

La police a trouvé sur les lieux de l'attaque, dans le centre commercial de la colonie de Maale Adoumim, "un homme de 47 ans, un garde du centre gisant au sol et portant plusieurs blessures de coups de couteau", selon un communiqué de la police.

Il s'agit visiblement d'une attaque palestinienne, a indiqué la police faisant état de la fermeture de l'accès de la colonie israélienne aux travailleurs palestiniens à la suite de l'attaque. Des images de vidéosurveillance montrent un homme armé d'un couteau et d'une hache fuyant les lieux, ajoute le communiqué, précisant que des recherches ont été lancées pour le retrouver. La victime a été hospitalisée. Son "état est très grave et sa vie est en danger", a indiqué l'hôpital Hadassah à Jérusalem.

Les Territoires palestiniens, Jérusalem et Israël sont en proie à des violences qui ont fait 176 morts palestiniens, 28 israéliens, un américain, un érythréen et un soudanais depuis le 1er octobre, selon un décompte de l'AFP.

Maale Adoumim, qui compte environ 36.000 colons est l'une des implantations israéliennes les plus grandes de Cisjordanie. Elle est située à près de 7 km à l'est de Jérusalem.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre les États-Unis et le Liban, des relations qui se compliquent

Commentaire de Anthony SAMRANI

MBS et le retour de flammes

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants