Dernières Infos

Yémen: le gouverneur d'Aden échappe à un attentat imputé à el-Qaëda, 3 morts

AFP
16/02/2016

Le gouverneur et le chef de la police de la province yéménite d'Aden (sud) ont échappé mardi à un attentat attribué à el-Qaëda, qui a fait trois morts parmi les assaillants et quatre blessés parmi les gardes des deux responsables, selon un responsable.

Le convoi du gouverneur, Aidarous Zoubeïdi, et du chef de la police, le général Challal Ali Chaëa, est tombé dans une embuscade à Al-Mansourah, un quartier du centre de la ville d'Aden, a expliqué à l'AFP le chef de cabinet du gouverneur.
"Des hommes armés d'el-Qaëda ont ouvert le feu sur le convoi et les gardes ont immédiatement riposté", a dit Mansour Zaïd, ajoutant que les deux responsables étaient "sains et saufs".
"Trois assaillants ont été tués et quatre gardes chargés de la protection du convoi ont été blessés", a-t-il poursuivi.

Ce n'est pas la première fois que le gouverneur d'Aden est pris pour cible par des jihadistes dans la ville pourtant déclarée "capitale provisoire" du Yémen, mais où les autorités peinent à établir la sécurité et à chasser les membres d'el-Qaëda et du groupe Etat islamique (EI).
Le 5 janvier, le gouverneur et le chef de la police d'Aden, ainsi que le gouverneur de Lahej, plus au nord, avaient échappé à un attentat qui avait tué deux de leurs gardes au lendemain d'une opération de sécurité antijihadistes.

Aden et quatre provinces du sud ont été reprises aux rebelles chiites houthis l'été dernier par les forces progouvernementales loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi.
Les houthis continuent de résister à une campagne militaire lancée en mars 2015 par une coalition arabe menée par l'Arabie saoudite. Ils contrôlent toujours la capitale Sanaa et le nord du Yémen.
Par ailleurs, les attaques de drone se sont multipliées mardi contre des positions d'el-Qaëda dans le sud du Yémen, selon des sources militaires.

Des drones ont pris pour cible pour la deuxième journée consécutive des bâtiments publics à Houta, chef-lieu de la province de Lahej, et des fermes dans les environs de la ville, sans faire de victimes selon une source militaire.
Lundi, trois personnes ont été tuées dans une attaque de drone qui a visé deux établissements publics contrôlés par des combattants d'el-Qaëda, à Houta.

D'autres drones ont tiré mardi des missiles sur le siège de de la radio d'Abyane, une résidence officielle et une montagne proche du chef-lieu de Zinjibar aux mains d'el-Qaëda.
Ces dernières attaques ont fait des morts et des blessés parmi les jihadistes, a affirmé une autre source militaire, sans pouvoir donner de bilan détaillé.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Le franbanais

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Assez ! Khalass ! Enough !

Décryptage de Scarlett HADDAD

Médiation gouvernementale : le « Bassil nouveau » est arrivé !

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué