Dernières Infos

Irak: une série de 15 attaques suicide de l'EI repoussée à Ramadi

AFP
15/12/2015

Une série de 15 attentats suicide au véhicule piégé perpétrés par le groupe Etat islamique (EI) a été déjouée à l'est de la ville irakienne de Ramadi, ont indiqué des responsables irakiens.

Le chef-lieu de la province d'Al-Anbar, situé à 100 km à l'ouest de Bagdad et que l'EI a conquis en mai, est le théâtre d'affrontements entre les forces gouvernementales appuyées par des frappes de la coalition internationale qui tentent de reprendre la ville et des jihadistes qui la défendent.
"Des avions de la coalition internationale et des troupes irakiennes au sol (...) ont repoussé une violente attaque" de l'EI, a indiqué Ahmed al-Doulaimi, un capitaine de police selon lequel 15 véhicules piégés conduits par des kamikazes du centre de Ramadi vers l'est de la ville ont été détruits. D'après M. Doulaimi, deux membres de police ont été tués dans ces opérations.

Le chef de la sécurité dans le secteur de Khaldiya, où ont eu lieu les tentatives d'attaques de l'EI, a précisé que six policiers locaux avaient été blessés. Ibrahim al-Fahdaoui a précisé que plusieurs des véhicules piégés avaient été détruites grâce des missiles antichar Kornet, de fabrication russe. La semaine dernière, les forces irakiennes avaient repris à l'EI un quartier important du sud-ouest de Ramadi.
En mai, l'EI avait basé son offensive victorieuse à Ramadi sur l'utilisation de véhicules contenant pour certains près de 10 tonnes d'explosifs et conduits par des kamikazes.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué