Rechercher
Rechercher

Repère

Les principaux attentats au Liban depuis le début du conflit en Syrie

Les enquêteurs de l'armée à l’œuvre, après le double attentat suicide meurtrier perpétré jeudi 12 novembre 2015, à Bourj el-Barajneh, dans la banlieue sud de Beyrouth. AFP PHOTO / IZZAT ATTAR

Le double attentat qui a fait entre 41 et 43 morts selon les sources jeudi à Bour el-Barajneh, dans la banlieue-sud de Beyrouth, est l'un des plus meurtriers au Liban depuis le début du conflit en Syrie en 2011.
La banlieue-sud de Beyrouth, où le Hezbollah est très fortement implanté, a été visée à plusieurs reprises par des attentats depuis l'engagement, début 2013, du mouvement chiite aux côtés des forces loyales à Bachar el-Assad en Syrie.

 

-2012-
- 19 oct - Un attentat à la voiture piégée contre le chef des renseignements de la police Wissam al-Hassan, bête noire du régime syrien, fait au total huit morts et 86 blessés dans le quartier d'Achrafieh, à Beyrouth.
L'attentat est attribué au régime de Damas par l'opposition libanaise et des experts.

 

-2013-
- 15 août - Un attentat à la voiture piégée à Roueiss, dans la banlieue sud de Beyrouth, fait 27 morts et 336 blessés.
- 23 août - Un double attentat à la voiture piégée contre des mosquées à Tripoli (nord) fait 45 morts, l'attaque la plus meurtrière depuis la fin de la guerre civile (1975-1990).
- 19 nov - L'ambassade d'Iran est visée par un double attentat suicide qui fait 25 morts, dont l'attaché culturel iranien et près de 150 blessés. L'attaque, revendiquée par les Brigades Abdallah Azzam, un groupe jihadiste sunnite lié à el-Qaëda, s'est produite à Bir-Hassan, un quartier résidentiel du sud de Beyrouth à majorité chiite.
- 27 déc - Un attentat à la voiture piégée en plein coeur de Beyrouth coûte la vie à sept personnes dont Mohammad Chatah, un influent membre de la coalition du "14-Mars" hostile au régime syrien et au Hezbollah.

 

-2014-
- 2 janv: Cinq morts et plus de 70 blessés dans un attentat suicide à la voiture piégée qui frappe une rue très fréquentée du quartier de Haret Hreik, dans la banlieue sud de Beyrouth.
- 21 janv - Quatre personnes sont tuées et 35 blessées par une explosion dans la même rue commerçante du sud de Beyrouth. Le "Front al-Nosra au Liban", considéré comme une branche d'un groupe syrien lié à el-Qaëda, revendique l'attentat.
- 19 fév - Un double attentat suicide aux voitures piégées contre le centre culturel iranien à Beyrouth, fait 11 morts. L'attentat, revendiqué par les Brigades Abdallah Azzam, est le neuvième dans un fief du Hezbollah depuis l'annonce en juillet par le mouvement chiite qu'il combattait aux côtés des forces gouvernementales contre la rébellion sunnite en Syrie.

 

- 2015-
- 12 nov - 41 morts et près de 200 blessés dans un double attentat suicide à Bourj al-Barajneh, dans la banlieue-sud de Beyrouth. L'attentat, revendiqué par le groupe jihadiste sunnite Etat islamique (EI), est l'un des plus meurtriers au Liban depuis la fin de la guerre civile.

 

 


Le double attentat qui a fait entre 41 et 43 morts selon les sources jeudi à Bour el-Barajneh, dans la banlieue-sud de Beyrouth, est l'un des plus meurtriers au Liban depuis le début du conflit en Syrie en 2011.
La banlieue-sud de Beyrouth, où le Hezbollah est très fortement implanté, a été visée à plusieurs reprises par des attentats depuis l'engagement, début 2013, du...