X

Campus

Un nouveau début pour la faculté d’information de l’UL

La faculté d'information de l'Université libanaise, section 2 (FI2), située depuis 1977 à Fanar, déménage dans des locaux mieux aménagés, plus verdoyants, à Bauchrieh. À la bibliothèque, le déménagement, attendu par la communauté universitaire, n'est pas sans soulever beaucoup d'émotions...

16/10/2015

Livres emballés et archives soigneusement rangées, le personnel de la bibliothèque se prépare pour le départ. Leur nostalgie est palpable. Chaque coin de cet endroit porte le souvenir de la naissance d'un(e) éminent(e) journaliste, de la réussite d'un travail de recherche, de la naissance de nouvelles idées. Plus qu'un lieu, la bibliothèque de la FI2 est un vrai espace de vie. D'ailleurs, si on demande aux étudiants quel est leur endroit préféré dans l'ancien local, la plupart répondent: la bibliothèque. Ce lieu «agréable, organisé et riche» a marqué le parcours de plus de 20 000 diplômés en journalisme, en relations publiques et en sciences de l'information et des bibliothèques.
Qu'est-ce qui rend cette bibliothèque si spéciale pour les étudiants et pour le cadre professionnel ? « La bibliothèque de la FI2 se caractérise par des bases de données remarquables sur les métiers de l'information ainsi que par des archives qui comportent des périodiques libanais qui datent de l'année 1943, des éditions complètes du quotidien an-Nahar publiées entre les années 1970 et 2000, des livres spécialisés sur l'histoire de la presse, sans compter d'autres documents rares», précise Mme Éliane Hage, responsable de cette
bibliothèque.
Et de poursuivre: «Par conséquent, cet endroit n'est pas seulement le favori des étudiants qui empruntent environ 300 livres chaque semestre, il est également fréquenté par de grands chercheurs et journalistes qui viennent profiter de sa richesse. »
Plusieurs événements ont marqué l'histoire de ce lieu qui a accueilli au fil des années des sessions de formation organisées par l'Association des bibliothécaires libanais. « Le mobilier et le décor de la bibliothèque ont été rénovés, et quinze ordinateurs y ont été installés en 2008, grâce à la Fondation al-Walid ben Talal », explique Mme Hage. Mais l'événement clé a été, selon Dolla Issa, docteure en information, le passage d'une bibliothèque traditionnelle à une bibliothèque numérique en 2009. Cette transformation s'est effectuée en deux étapes : «La première est l'instauration d'un système de gestion de données informatisées qui assure un service à distance aux étudiants en leur permettant d'examiner en ligne les livres et les documents disponibles à la bibliothèque. Et la seconde est la possibilité d'accès des étudiants à des bases de données numériques auxquelles le rectorat de l'UL s'est abonné.»
Bien que ces services soient offerts par les bibliothèques des autres facultés de l'UL, la bibliothécaire assure que la FI2 se caractérise par l'interaction que son personnel établit avec les étudiants afin de les familiariser avec cette évolution. « Grâce au personnel spécialisé en gestion de l'information, la FI2 est l'une des rares facultés à organiser des sessions de maîtrise informationnelle pour ses étudiants afin de leur apprendre à utiliser correctement les bases de données électroniques et à choisir d'une manière fiable et pertinente les données convenables à leurs recherches », explique Mme Hage.
Le Dr Issa poursuit : « Ce personnel se charge aussi d'expliquer aux étudiants comment écrire les références bibliographiques selon les normes internationales et de superviser la mise en page de leurs projets de fin d'études. »

Nouveaux services
«Le déménagement de la faculté, attendu aussi bien par les professeurs que par les étudiants, permettra à ces derniers de bénéficier de nouveaux services », affirme la directrice de la FI2 Gladys Saadé qui précise: «Le nouveau local est plus grand que l'ancien, mieux placé géographiquement et comporte un espace vert. De plus, trois laboratoires informatiques y sont installés et un studio, plus grand et plus professionnel, y est prévu pour mieux préparer l'étudiant au monde du travail. »
La bibliothèque du nouveau local de la FI2 sera toujours au service des élèves pour faciliter leurs recherches avec de nouveaux services électroniques. La responsable de la bibliothèque poursuit : «Nous ouvrirons nos portes aux étudiants chaque jour jusqu'à 18h. De plus, une connexion Wifi leur sera disponible pour qu'ils puissent travailler tranquillement sur leurs laptops.» Le Dr Issa appelle les étudiants à profiter de ces services, puisque 40% de leurs notes dans le système d'études LMD sont consacrés à des projets de recherche. Par conséquent, l'utilisation des informations basées sur des ressources électroniques « leur est vitale et vient compléter la culture de base représentée par les livres».
Comme la FI2 forme les bibliothécaires de l'avenir, le Dr Saadé, qui est elle-même spécialiste en information, va encore plus loin et propose d'avoir un doyen pour les bibliothèques afin de «promouvoir ce métier et l'institutionnaliser».

À la une

Retour à la page "Campus"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlet HADDAD

Un sommet avec trois présidents seulement et beaucoup de non-dits

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Écoles fermées... et le numérique alors ?

Un peu plus de Médéa AZOURI

Le Liban sépare ceux qui s’aiment

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué