Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Chrétiens d'Orient : manifestation contre la Turquie à Paris

Environ deux cents personnes se sont rassemblées lundi soir à Paris à proximité de l'ambassade de Turquie pour protester contre ce qu'elles estiment être "le double jeu de la Turquie" et sa "complicité dans le génocide des Chrétiens d'Orient", a constaté un journaliste de l'AFP.

A la veille d'une conférence de l'Onu, mardi à Paris, sur les minorités ethniques victimes de violences au Proche-Orient, les manifestants répondaient à un appel de la Coordination des Chrétiens d'Orient en danger (Chredo), qui accuse Ankara de faire partie de l'Otan d'un côté mais d'être complice du groupe Etat islamique de l'autre.

"En autorisant les trafics de pétrole de Daech, en laissant passer les volontaires qui veulent rejoindre le groupe, en laissant passer les armes et les munitions qui lui sont destinées, la Turquie est complice de Daech (acronyme en arabe du groupe Etat islamique EI)", a assuré à l'AFP Patrick Karam, président de la Chredo.

Sous des banderoles proclamant notamment "Turquie 1915 : coupable du génocide des Arméniens - 2015 : coupable du génocide des Chrétiens d'Orient", les manifestants ont brandi des drapeaux français, libanais et syriens.

"La France vient de décider de bombarder la Syrie : ça ne sert à rien", a ajouté M. Karam. "Des avions américains survolent déjà les zones tenues par Daech et reviennent de mission la plupart du temps sans avoir tiré, faute de cibles".
"La Turquie sera présente demain à la réunion de Paris", a-t-il lancé au micro. "La communauté internationale va-t-elle en profiter pour lui demander des comptes sur son double jeu ? Absolument pas ! C'est pourquoi nous sommes ici ce soir".


Environ deux cents personnes se sont rassemblées lundi soir à Paris à proximité de l'ambassade de Turquie pour protester contre ce qu'elles estiment être "le double jeu de la Turquie" et sa "complicité dans le génocide des Chrétiens d'Orient", a constaté un journaliste de l'AFP.A la veille d'une conférence de l'Onu, mardi à Paris, sur les minorités ethniques victimes de violences au...