Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Les États-Unis accusent Assad d’aider l’EI près d’Alep

Les États-Unis accusent l'armée syrienne de mener des raids aériens pour appuyer la progression des jihadistes de l'État islamique (EI) face à des groupes rebelles rivaux près d'Alep. « Des informations montrent que le régime mène des frappes aériennes pour soutenir l'avance de l'EI sur Alep, aidant ainsi les extrémistes au détriment de la population syrienne », lit-on sur le compte Twitter de l'ambassade des États-Unis en Syrie. L'armée « évite non seulement les positions de l'EI mais cherche à les renforcer », ajoute-t-elle. Les États-Unis continuent à publier des messages sur le compte Twitter de leur ambassade à Damas, dont les activités sont suspendues depuis 2012.
Mais, à plusieurs reprises, le gouvernement de Damas a dénoncé l' « absurdité » des accusations de Washington et de certains opposants syriens, selon lesquelles il aiderait l'EI face aux autres groupes insurgés. « L'armée syrienne combat l'État islamique partout où celui-ci se trouve en Syrie », a assuré hier un responsable militaire. De son côté, l'agence de presse officielle syrienne Sana rapporte que les forces gouvernementales ont « éliminé » des jihadistes de l'EI dans la campagne près d'Alep et que l'aviation a détruit des véhicules du groupe islamiste.

Les États-Unis accusent l'armée syrienne de mener des raids aériens pour appuyer la progression des jihadistes de l'État islamique (EI) face à des groupes rebelles rivaux près d'Alep. « Des informations montrent que le régime mène des frappes aériennes pour soutenir l'avance de l'EI sur Alep, aidant ainsi les extrémistes au détriment de la population syrienne », lit-on sur le...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut