Moyen Orient et Monde

Les combattants kurdes reprennent 14 villages assyriens des mains de l’EI

OLJ
28/05/2015

Les forces kurdes, à l'issue d'une offensive de 10 jours, sont parvenues à chasser les jihadistes du groupe État islamique (EI) des 14 villages chrétiens assyriens du nord-est de la Syrie qu'ils contrôlaient depuis février, a indiqué hier une ONG. Selon Oussama Edward, directeur du réseau assyrien des droits de l'homme (RADH), basé à Stockholm, « le contrôle des villages par les Kurdes a été rendu possible à la suite de violents raids de la coalition internationale » antijihadistes conduite par les États-Unis. Il a précisé à l'AFP que les photos qu'il a pu avoir entre les mains « montrent un grand nombre de destructions de maisons et d'églises ». « La plupart des habitants ont peur de revenir car ils craignent que l'EI ait piégé leur maison avant de s'enfuir », a-t-il ajouté. Par ailleurs, les jihadistes de l'EI ont exécuté, hier, 20 hommes accusés d'avoir combattu aux côtés du régime de Bachar el-Assad dans la cité antique de Palmyre, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants