Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Tollé après le fichage présumé d’élèves musulmans par le maire de Béziers

La justice a ouvert hier une enquête sur le fichage présumé d'élèves musulmans dans une ville du sud-ouest de la France dirigée par l'extrême droite, qui a suscité un tollé dans la classe politique. Lundi soir, le maire de Béziers, Robert Ménard, élu en 2014 avec le soutien du parti Front national, a affirmé établir des statistiques sur la religion des élèves dans les écoles de sa commune. Il y a « 64,6 % » d'élèves de confession musulmane, a déclaré M. Ménard sur la chaîne publique France 2. Ces propos ont soulevé de multiples protestations alors que les statistiques ethniques sont interdites en France.

La justice a ouvert hier une enquête sur le fichage présumé d'élèves musulmans dans une ville du sud-ouest de la France dirigée par l'extrême droite, qui a suscité un tollé dans la classe politique. Lundi soir, le maire de Béziers, Robert Ménard, élu en 2014 avec le soutien du parti Front national, a affirmé établir des statistiques sur la religion des élèves dans les écoles de...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut