Dernières Infos

Syrie: les combattants kurdes avancent dans la province de Raqqa, fief de l'EI

AFP
12/04/2015

Les combattants kurdes ont avancé dans la province septentrionale de Raqqa, où le groupe extrémiste Etat islamique (EI) a établi son fief en Syrie, ont indiqué dimanche des responsables kurdes et une ONG.

Les Unités de protection du peuple (YPG), la milice kurde qui combat les jihadistes dans le nord et le nord-est de la Syrie, "se sont emparés d'une grande cimenterie et de trois villages" au nord-ouest de la localité d'Aïn Issa, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Selon le directeur de cette ONG, Rami Abdel Rahmane, "de violents accrochages" ont opposé les YPG aux jihadistes de l'EI au cours des dernières 48 heures. Les combattants kurdes contrôlent à présent trois villages dans la région.

Au moins six combattants de l'EI ont été tués au cours des affrontements dimanche, portant à 20 le bilan des morts dans les rangs du groupe jihadiste en 48 heures, a-t-il dit à l'AFP.

Aucun bilan n'était disponible sur les pertes côté kurde.

Aïn Issa se situe à moins de 60 km de la ville de Raqqa, chef-lieu de la province éponyme de facto devenue la "capitale" de l'EI en Syrie. Elle se trouve par ailleurs à 45 km au sud de Tal Abyad, localité à la frontière turque utilisée par l'EI pour le passage de combattants en provenance de la Turquie.

Selon un porte-parole du Parti de l'Union démocratique (PYD), aile politique des YPG, les combattants kurdes se sont emparés "d'une très grande cimenterie" dans la province de Raqqa. "Les YPG tentaient depuis longtemps de prendre le contrôle de cette zone", a dit à l'AFP Nawaf Khalil joint par téléphone.

Depuis qu'ils ont chassé les jihadistes de la localité de Kobané en janvier, les combattants kurdes ont pris le contrôle d'une grande partie de la campagne alentours dans la province d'Alep (nord), avançant vers l'est dans la province voisine de Raqqa.

En février, les Kurdes et autres groupes rebelles aidés des raids aériens de la coalition internationale anti-EI conduite par les Etats-Unis ont pris le contrôle de 19 villages dans la province de Raqqa.

Les YPG ont dans le même temps lancé une contre-offensive dans le nord-est de la Syrie contre l'EI.

Samedi, ils ont repoussé l'EI à Tall Tamer, une localité stratégique que les jihadistes tentent de conquérir pour pouvoir contrôler les routes menant d'une part à la frontière turque et de l'autre à Mossoul, la deuxième ville d'Irak dont les jihadistes se sont emparés en juin.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué