Dernières Infos

Rifi confirme qu'un complot visant à tuer Michel Samaha a été déjoué

Liban
OLJ
17/02/2015

Le ministre de la Justice Achraf Rifi a confirmé au quotidien al-Liwaa publié mardi qu'un complot visant à assassiner l'ancien ministre Michel Samaha a été déjoué.

M. Rifi a indiqué au quotidien avoir reçu des informations d'un haut responsable d'un organe de sécurité selon lesquelles M. Samaha serait la cible d'une tentative d'assassinat lors de son transfert à l'hôpital. Aussitôt informé, le ministre de la Justice a contacté son homologie à l’Intérieur, Nouhad Machnouk, ainsi que le procureur général et le procureur militaire.

Le quotidien al-Joumhouria avait rapporté dans son édition de lundi que des sources sécuritaires haut placées avaient mis en garde contre une tentative d'assassiner l'ancien ministre Samaha. Ce dernier est incarcéré depuis août 2012. Très proche du régime syrien de Bachar el-Assad, il est accusé d'avoir planifié, avec le général syrien Ali Mamlouk et un autre colonel syrien, "Adnan", des attaques terroristes au Liban. M. Samaha détiendrait des informations "dangereuses" et d'une grande importance concernant le régime syrien, a indiqué al-Joumhouria.

Le procès de M. Samaha a été reporté au 15 juin 2015. Il avait déjà été renvoyé du 30 mai au 5 décembre 2014. En février, le commissaire du gouvernement près le Tribunal militaire, le juge Sakr Sakr, avait rejeté une demande de mise en liberté de l'ancien ministre.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Liban invité à Astana : une reconnaissance de la priorité du dossier des réfugiés syriens

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants