X

Diaspora

Mgr Antonio Chedraoui : un anniversaire à la hauteur de sa renommée

02/02/2015

C'était tout simplement grandiose. L'événement libanais dans le monde à ne pas rater et qui vaut le déplacement jusqu'au Mexique.
Tous les 17 janvier, fête de saint Antoine, Mgr Antonio Chedraoui, qui est né en ce jour il y a 83 ans, invite ses amis, et pas n'importe lesquels. Ils étaient, cette année, au nombre de deux mille à célébrer cette journée phare de l'actualité sociopolitique libano-mexicaine.
Originaire de Tripoli, Mgr Chedraoui a quitté le Liban en 1966 pour devenir vicaire, évêque puis archevêque de l'Église orthodoxe d'Antioche, pour le Mexique, le Venezuela, l'Amérique centrale et les Caraïbes. Diplômé en théologie et en philosophie de l'Université d'Athènes en Grèce, il est entré dans le sacerdoce en 1958.

À la cathédrale Saints-Pierre-et-Paul de Mexico
Tout récemment construite, la cathédrale Saints-Pierre-et-Paul trône depuis quatre ans sur une belle colline de la région de Huixquilucan, à une heure de route de la capitale fédérale, dans l'État de Mexico. La cérémonie religieuse a duré un peu moins de deux heures, en présence de plusieurs évêques qui célébraient la messe aux côtés de Mgr Chedraoui.
Les fidèles ont été aussi émerveillés par la beauté des chants byzantins en grec, arabe et espagnol que par celle des icônes et peintures murales flambant neuves. La chorale a salué Mgr Chedraoui à la sortie de la messe par une émouvante ovation retransmise, ainsi qu'une partie de la cérémonie et du déjeuner libanais qui ont suivi, par la télévision mexicaine.
Il faut dire que notre évêque occupe une place de choix auprès des grands décideurs de la politique mexicaine et des grands magnats libano-mexicains, venus nombreux pour participer à la fête, couverte par une centaine de journalistes. Son discours très attendu, qui a fait la une des principaux journaux, a mis l'accent cette année sur les problèmes de la corruption entravant le développement social au Mexique. Il a également dénoncé la violence sévissant au Proche-Orient et ses conséquences désastreuses pour toutes les communautés.

Cette page est réalisée en collaboration avec l'Association RJLiban.
E-mail : monde@rjliban.com – www.rjliban.com

À la une

Retour au dossier "Diaspora"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le casse-tête des alliances électorales...

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.