Rechercher
Rechercher

Liban

Une approche collaborative entre journalistes et internautes

Pour Hervé Demailly, « avec le développement du Web 2.0, caractérisé principalement par une interactivité étendue des internautes, le journaliste se trouve en prise directe et personnelle avec son lecteur. C'est pour lui une situation nouvelle. Certes le courrier des lecteurs a toujours existé, mais il s'agissait alors de messages rédigés de manière manuscrite et adressés à la rédaction du journal. L'écriture manuscrite demandait une construction du courrier et entraînait nécessairement des propos tempérés. Avec le numérique, le lecteur internaute peut réagir immédiatement, sous l'emprise de ses émotions, et en s'adressant directement au journaliste en sa qualité d'individu. Plus de filtre du passage par l'écrit manuscrit ou par celui de la rédaction. Le journaliste est maintenant en prise direct avec son lecteur. »
Le maître de conférences poursuit : « Si dans un premier temps le journaliste s'est senti agressé par la forme et parfois la nature des propos qui lui étaient ainsi adressés, il a aussi très vite remarqué que parmi les citoyens qui lui écrivaient, certains pouvaient lui apporter des éclairages supplémentaires quant aux questions qu'il traitait. »
Pour lui, alors que le Web 2.0 permet à chacun de publier tout et parfois n'importe quoi, la notion souvent contestée de journaliste citoyen est vite apparue. Elle s'est heurtée à la notion de journaliste professionnel dans un rapport parfois caricatural des anciens, défenseurs de l'écrit, et des nouveaux relevant du numérique. « Aujourd'hui on peut penser que l'avenir du journalisme professionnel n'est pas dans cette opposition, dans cet affrontement, mais bien dans une approche collaborative, qui devra ou est dans certains cas mise en place par le journaliste », conclut Hervé Demailly.


Pour Hervé Demailly, « avec le développement du Web 2.0, caractérisé principalement par une interactivité étendue des internautes, le journaliste se trouve en prise directe et personnelle avec son lecteur. C'est pour lui une situation nouvelle. Certes le courrier des lecteurs a toujours existé, mais il s'agissait alors de messages rédigés de manière manuscrite et adressés à la...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut