Économie

Chadi Massaad : « Il faut profiter de la baisse du prix du brut »

Liban - Énergie
OLJ
11/12/2014

L'ancien président de la Caisse centrale pour les déplacés, Chadi Massaad, a appelé hier le gouvernement à prendre avantage de la baisse du prix du carburant lié à la chute des cours du pétrole afin de limiter l'impact de cette dernière sur les finances publiques de l'État. M. Massaad souhaite ainsi voir le gouvernement prendre « une décision claire » afin de répercuter de façon positive cette baisse sur la production d'électricité, ce qui permettra de compenser « le recul de 30 à 40 % des revenus des stations d'essence », a-t-il précisé. « Si une première solution consistait à maintenir le niveau de rationnement en l'état afin de réaliser des économies sur les dépenses de carburant, une deuxième permettrait de limiter la dépendance aux générateurs privés, en augmentant le nombre d'heures de courant », a-t-il enfin expliqué.
Rappelons que le prix des 20 litres de mazout était fixé à 26 400 livres à la fin du mois de janvier 2014. Début décembre, la dernière grille tarifaire communiquée par le ministère de l'Énergie et de l'Eau a arrêté le prix de ce type de carburant à 19 900 livres, soit une baisse de plus de 24 % environ sur cette période. Dans le même temps les autres carburants dérivés du pétrole ont reculé dans des proportions similaires : plus de -17 % pour les 98 et 95 octanes, près de -20 % pour le diesel, -21 % environ pour le kérosène. Une baisse qui ne semble toujours pas répercutée sur les factures de générateurs des Libanais : si certaines régions semblent respecter la tarification imposée par le ministère de l'Énergie et de l'Eau (330 livres pour l'heure à 5 ampères selon la dernière circulaire), d'autres restent soumises à l'arbitraire des propriétaires de générateurs (à Zahlé, l'heure à 5 ampères est facturée jusqu'à 500 livres).

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : un nœud, trois phases et beaucoup de complications...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué