Rechercher
Rechercher

Économie

Blue Gold, 1 an plus tard, quel en est le bilan ?

Lancé en décembre dernier par le Civic Influence Hub (CIH), un groupe de pression créé en 2012 par une trentaine d'hommes et de femmes d'affaires, le plan quinquennal intégré pour le redressement du secteur de l'eau Blue Gold (l'or bleu) semble prendre du retard pour se mettre en place. Les causes sont diverses selon l'un des membres fondateurs du projet qui a préféré garder l'anonymat. « Il faut chercher du côté de ceux à qui profite le trafic de l'eau ainsi que du côté des membres du gouvernement qui permettent le recel de l'eau », déplore la source précitée qui met également en exergue le manque de réactivité de l'opinion publique devant des droits basiques et essentiels : « Les citoyens sont devenus amorphes », souligne la source en question en précisant que ces derniers ne mesurent pas la gravité de la situation. « Bientôt, il n'y aura plus de camions-citernes pour distribuer de l'eau aux ménages », ajoute-t-elle.
Force est de souligner que le blocage est également institutionnel ; la loi pour la mise en place du Conseil national de l'eau est toujours dans l'attente d'une approbation du Conseil des ministres.
Pourtant, les multiples initiatives qui auraient dû être mises en place début 2015 auraient coûté 5 milliards de dollars, financés par les particuliers avec pour résultat un surplus d'eau de 500 millions de mètres cubes par an. L'affaire reste à suivre avec l'espoir de voir un jour les responsables comme les citoyens prendre conscience de l'impact d'un projet fédérateur autour d'une ressource capitale...


R. A.


Lancé en décembre dernier par le Civic Influence Hub (CIH), un groupe de pression créé en 2012 par une trentaine d'hommes et de femmes d'affaires, le plan quinquennal intégré pour le redressement du secteur de l'eau Blue Gold (l'or bleu) semble prendre du retard pour se mettre en place. Les causes sont diverses selon l'un des membres fondateurs du projet qui a préféré garder l'anonymat....

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut