Dernières Infos

Erdogan : Les Kurdes de Syrie ne veulent pas des peshmergas à Kobané

AFP
26/10/2014

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé le principal parti kurde de Syrie de ne pas vouloir de l'aide des pershmergas, des combattants du Kurdistan irakien, pour défendre Kobané contre les troupes de l'organisation Etat islamique (EI), rapporte la presse turque dimanche.

Le Parti de l'union démocratique (PYD), dont le bras armé (YPG) défend Kobané, ne tient pas à ce que "les peshmergas arrivent à Kobané et y dominent", a déclaré aux journalistes le président turc dans l'avion qui le ramenait d'une visite en Estonie.
Le PYD, qu'il a qualifié d'organisation "terroriste", ne veut pas risquer de perdre son influence dans le nord de la Syrie, a-t-il estimé.

La Turquie a annoncé la semaine dernière qu'elle autorisait des peshmergas venus d'Irak à traverser son territoire pour rejoindre Kobané, mais ce déplacement n'a pour l'instant pas eu lieu.

Ankara reproche au PYD à la fois d'être trop proche du régime de Bachar el-Assad et d'être le bras armé en Syrie du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), qui lutte depuis trois décennies en Turquie pour l'indépendance du Kurdistan.
En revanche, Ankara a peu à peu au cours des dernières années amélioré ses relations avec les autorités régionales au Kurdistan irakien, qui contrôlent les peshmergas.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.