Dernières Infos

Les jihadistes de l'EI derrière le premier site internet fermé par l'Islande

AFP
13/10/2014

L'Islande a fermé pour la première fois de son histoire un site internet, parce qu'il se revendiquait de l'organisation État islamique, a indiqué l'autorité responsable du domaine du pays, .is.

"L'ISNIC a suspendu des noms de domaine qui étaient utilisés pour le site internet d'une organisation terroriste connue", a indiqué cette autorité dans un communiqué dimanche.

Ce nom de domaine, www.khilafah.is ("califat" en arabe), appartenait à une organisation enregistrée sous le nom d'"État islamique", et le contenu hébergé par une entreprise islandaise. Le site internet était en ligne depuis mi-septembre.

D'autres sites portant ce nom de "khilafah" existent en .com et .org, sans lien évident avec l'organisation armée ultra-radicale sunnite. Le directeur de l'ISNIC, Jens Petur Jensen, a déclaré à la télévision publique RUV qu'il déplorait d'avoir à fermer pour la première fois un site internet pour son contenu, et que selon lui le nom de domaine .is (comme les initiales d'État islamique en anglais) avait probablement valu au pays d'avoir un site internet de cette organisation.

Il a ajouté qu'à l'avenir l'ISNIC surveillerait attentivement les sites internet en arabe. "Il n'est pas tolérable (...) qu'ils s'appellent IS et qu'ils utilisent le nom de domaine islandais", a affirmé au quotidien Morgunbladid le Premier ministre Sigmundur David Gunnlaugsson. "Cela n'a rien à voir avec la liberté d'expression, mais avec une conduite criminelle et monstrueuse. Nous devons être en mesure de fermer cela", a-t-il ajouté, interrogé sur le débat lancé par ceux qui voyaient là une atteinte à la liberté d'expression, très protégée en Islande.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.