Rechercher
Rechercher

Mode - Come-back

John Galliano chez Maison Martin Margiela

Le nouveau portrait officiel de John Galliano par Patrick Demarchelier.

Son génie créatif a cruellement manqué à l'univers de la mode depuis sa mise en purgatoire par Dior en 2011. Épuisé, rongé par le stress et l'alcool, John Galliano avait, on s'en souvient, tenu des propos antisémites en public, ce qui lui avait valu son renvoi immédiat. Durant les trois ou quatre années qui ont suivi ce séisme, il a subi une cure de désintoxication dans l'Arizona, soutenu par son compagnon Alexis. Il a aussi discrètement rejoint les ateliers Oscar de la Renta, créant au passage la robe de mariée de son amie Kate Moss et apportant sa touche au défilé du créateur américain sur la collection présentée en février 2013 à la Fashion Week de New York.
C'est Renzo Rosso, cependant, le fondateur de Diesel et président d'OTB, qui possède des marques pointues telles que Marni, Viktor&Rolf et Maison Martin Margiela précisément, qui l'engage officiellement pour diriger la création de ce dernier label.
Maison Martin Margiela, connue pour son minimalisme et sa discrétion (nul ne peut se targuer d'avoir vu Martin Margiela dans les médias), semble a priori difficilement associable aux délires fantastiques, foisonnants et opulents de John Galliano. Mais si l'on en croit son nouveau portrait officiel réalisé par Patrick Demarchelier, le Galliano nouveau, en costume cravate, cheveux tirés, regard à la fois doux et inquiet, semble avoir gagné en sagesse et sobriété.
Sans doute sommes-nous loin des sublimes « Incroyables », thème de sa collection de fin d'études à Central Saint Martins qui lui a valu le parrainage de la redoutable Anna Wintour, ou de ces « Clochards » célestes réinventés pour Dior en 2000. Le haillon comme un des beaux-arts, seul Galliano pouvait réaliser ce prodige, avec sa légendaire maîtrise des coupes ainsi que des techniques du drapé et du biais. Une choses est sûre, la prochaine collection Maison Martin Margiela sera l'événement mode le plus attendu de ces dernières années.
F.A.D.


Son génie créatif a cruellement manqué à l'univers de la mode depuis sa mise en purgatoire par Dior en 2011. Épuisé, rongé par le stress et l'alcool, John Galliano avait, on s'en souvient, tenu des propos antisémites en public, ce qui lui avait valu son renvoi immédiat. Durant les trois ou quatre années qui ont suivi ce séisme, il a subi une cure de désintoxication dans l'Arizona,...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut