Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Yémen: heurts entre rebelles et armée près du palais présidentiel

Des heurts ont opposé des rebelles chiites à des forces gouvernementales yéménites près du palais présidentiel, dans le sud de la capitale, où les rebelles ont pris position en nombre samedi.

Ces affrontements ont éclaté après que les rebelles d'Ansaruallah eurent tenté de reprendre d'assaut la résidence du chef de la sécurité nationale, Ali Ahmadi, qu'ils avaient déjà brièvement occupée la semaine dernière et qui est située près du palais présidentiel, selon des témoins.


Vendredi, le président Abd Rabbo Mansour Hadi avait appelé les rebelles à se retirer de la capitale, les accusant implicitement de ne pas respecter l'accord de paix signé dimanche sous l'égide de l'ONU après une journée durant laquelle les rebelles s'étaient emparés d'une grande partie de la capitale.


Les rebelles ont indiqué que les heurts, qui ont duré trois heures dans la nuit de vendredi à samedi, ont fait deux morts et 15 blessés dans leurs rangs. Après les affrontements, les rebelles armés ont nettement renforcé leur présence dans ce secteur du sud de la capitale, selon un correspondant de l'AFP.


La rébellion s'était jusqu'ici concentrée sur le nord de Sanaa, où se trouvent l'essentiel des ministères et édifices gouvernementaux qu'ils ont pris il y a une semaine lors de leur percée à l'intérieur de la capitale.


Des heurts ont opposé des rebelles chiites à des forces gouvernementales yéménites près du palais présidentiel, dans le sud de la capitale, où les rebelles ont pris position en nombre samedi.
Ces affrontements ont éclaté après que les rebelles d'Ansaruallah eurent tenté de reprendre d'assaut la résidence du chef de la sécurité nationale, Ali Ahmadi, qu'ils avaient déjà...