Haute couture

Zuhair Murad célèbre l’architecture futuriste

Thérèse Karaoglan en compagnie de Zuhair Murad à l’issue de la présentation de sa collection.

C'est en juillet dernier, au Palais des beaux-arts, dans le cadre de la Semaine parisienne de la haute couture, que le couturier Zuhair Murad a donné à voir sa collection automne-hiver 2014-2015 en présence d'une foule d'inconditionnelles de la marque, parmi lesquelles Mélita Toscan du Plantier et Thérèse Karaoglan.
Inspiré par l'architecture moderne, Zuhair Murad cisèle avec sa collection haute couture automne-hiver 2014-2015 un vestiaire tout en faste et rigueur. Fourreaux purs et droits, robes de bal en biais, mini-volumes de ballerines profilés au plus précis, esprit smoking. Partout, des coupes franches et charpentées structurent la silhouette en la dévoilant sous l'angle le plus contemporain : là drapés et plissés asymétriques prennent une élégante tangente, plus loin c'est une fenêtre ouverte sur un dos majuscule, une taille blousante, et encore la stature magnifiée d'une épaule. Parfaits échos de ces compositions architecturales, des tonalités minérales, pierres angulaires du rayonnement le plus intense : vert émeraude, bleu saphir, noir diamant, topaze multicolore, rose tourmaline, irisations lunaires, argent soulignent avec des reflets oniriques les flamboyantes facettes d'un chic résolument assumé.


C'est en juillet dernier, au Palais des beaux-arts, dans le cadre de la Semaine parisienne de la haute couture, que le couturier Zuhair Murad a donné à voir sa collection automne-hiver 2014-2015 en présence d'une foule d'inconditionnelles de la marque, parmi lesquelles Mélita Toscan du Plantier et Thérèse Karaoglan.
Inspiré par l'architecture moderne, Zuhair Murad cisèle avec sa...

commentaires (0)

Commentaires (0)