Les Syriens se préparent à voter dans les zones tenues par le régime

Dates-clés du régime de Bachar el-Assad

OLJ
03/06/2014

Dates-clés du régime de Bachar el-Assad, au pouvoir en Syrie depuis 2000 :

– 17 juil 2000 : Bachar el-Assad prête serment devant le Parlement. Candidat unique, il a été désigné président à l'issue d'un plébiscite (97,29 %) organisé un mois après le décès de son père, qui avait dirigé la Syrie pendant 30 ans.
– 26 sept : pétition d'une centaine d'intellectuels réclamant des réformes politiques.
– 2 déc : feu vert à la création de banques privées.
– juil. 2001 : après une période de relative liberté d'expression, le « printemps de Damas », fermeture du dernier forum des « salons politiques » qui avaient vu le jour entre septembre 2000 et février 2001.
– fév. 2004 : des centaines d'intellectuels, militants, avocats et acteurs signent une pétition réclamant la levée de « l'état d'urgence » (depuis 1963).
– 11 mai : sanctions américaines contre Damas, accusé de soutenir le terrorisme.
– 14 fév. 2005 : assassinat à Beyrouth de l'ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri. Damas, pointé du doigt dans le meurtre de Hariri, devenu hostile à l'hégémonie syrienne sur le Liban, nie toute implication.
– 26 avr. : les troupes syriennes se retirent du Liban après 29 ans de présence militaire.
– 9 juin : Assad consolide son pouvoir avec l'élection d'un nouveau commandement du parti Baas formé de personnalités qui lui sont proches et le départ des vétérans à la retraite.
– 16 oct : « Déclaration de Damas » : l'opposition, jusqu'alors divisée, lance un appel à un « changement démocratique et radical ».
– 30 déc. : le vice-président démissionnaire Abdel Halim Khaddam accuse Assad d'avoir menacé Hariri à plusieurs reprises. En janvier, il annonce œuvrer à la chute du régime.
– 21 nov. : reprise des relations diplomatiques syro-irakiennes, interrompues depuis plus de 25 ans.
– 27 mai 2007 : Assad réélu par référendum.
– 6 sept. : raid de l'aviation israélienne en Syrie, pour détruire selon Washington un site nucléaire construit en secret avec l'aide de la Corée du Nord.
– déc. : début d'une vague d'arrestations d'opposants.
– 21 mai 2008 : la Syrie et Israël engagent des négociations de paix indirectes sous les auspices de la Turquie. Celles-ci sont suspendues en décembre après une offensive israélienne dans la bande de Gaza.
– 30 juil. : première visite d'Assad au Liban depuis l'assassinat d'Hariri.
– 15 mars 2011 : début d'une révolte populaire contre le régime, qui se transforme en une guerre civile dévastatrice face à la répression brutale. Le conflit a fait plus de 162 000 morts selon une ONG syrienne, et des millions de réfugiés et déplacés selon l'ONU.
– sept. 2013 : un accord russo-américain sur le démantèlement de l'arsenal chimique syrien écarte in extremis la menace d'une frappe américaine, brandie après une attaque chimique attribuée au régime.
– 11 mai 2014 : début de la campagne électorale pour la présidentielle du 3 juin, qu'Assad devrait remporter sans surprise.

À la une

Retour au dossier "Les Syriens se préparent à voter dans les zones tenues par le régime"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.