Pour les réfugiés syriens qui attendent le départ, l’Allemagne est le nouvel eldorado

Le plus grand nombre de réfugiés syriens en Europe

OLJ
28/04/2014

Le nombre de Syriens ayant trouvé refuge jusqu'à présent en Allemagne se chiffre à bien plus de 30 000 personnes. Depuis le début du conflit en Syrie, le pays reçoit mensuellement en moyenne un millier de demandes d'exil de ressortissants syriens qui se trouvent sur son territoire. L'Allemagne est ainsi le pays européen qui accueille le plus grand nombre de réfugiés syriens.


Grâce à un travail effectué à Beyrouth entre l'ambassade d'Allemagne, l'Agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et d'autres partenaires locaux, des réfugiés syriens arrivent régulièrement dans les fédérations allemandes par le biais de vols gratuits mis à leur disposition. Ainsi, deux vols par mois sont organisés de la capitale libanaise vers Hanovre.
L'Allemagne privilégie dans ce cadre les familles, les blessés, les femmes en situation précaire et les minorités religieuses à condition que ces minorités ne soient pas partie prenante dans la guerre en Syrie, souligne un communiqué du ministère allemand des Affaires étrangères.
Parmi ces personnes devraient aussi figurer des hommes et des femmes qui pourraient contribuer à la reconstruction et au développement de leur pays, le jour où la stabilité y sera réinstaurée.


Ce sont presque uniquement les réfugiés syriens du Liban qui bénéficient de ce programme, les autres pays ayant reçu des déplacés syriens, à savoir la Jordanie et la Turquie, refusant la coopération dans ce sens avec le gouvernement allemand et cela pour ne pas encourager un plus grand nombre de Syriens à trouver refuge chez eux dans l'espoir de partir en Allemagne.


Pour le Liban, le problème ne se pose plus. Selon un rapport de l'UNHCR publié la semaine dernière, le pays du Cèdre accueille le plus important ratio de réfugiés par habitant dans l'histoire mondiale moderne.
Parmi le lot de réfugiés qui sont pris en charge par l'OIM pour quitter le Liban, figurent également des déplacés syriens ayant des proches en Allemagne. Dans ce cas de figure, ce sont les parents établis dans la République fédérale qui effectuent la demande à condition que la personne se trouvant au Liban soit inscrite auprès de l'UNHCR.


L'Allemagne a adopté également une politique souple vis-à-vis des citoyens syriens qui se trouvent sur son territoire.
Dans ce cadre, le pays a pris deux autres mesures. Il est désormais possible aux Syriens qui vivent depuis longtemps en Allemagne d'accueillir leurs proches venus de Syrie. Ils doivent remplir cependant certaines conditions. De plus, la famille d'accueil devrait avoir un certain niveau de revenus pour soutenir ses proches. Ce chiffre change selon les fédérations allemandes.


La seconde mesure est un assouplissement de la politique d'octroi de permis de séjour et d'exil politique et humanitaire.
Ainsi, chaque Syrien venu en visite dans l'espace Schengen, mais dont la limite de validité du visa a été dépassée, n'est pas expulsé. Il peut déposer une demande d'exil auprès des autorités allemandes.
Mais il y a aussi certains Syriens qui sont prêts à tout pour arriver en Allemagne et effectuer les démarches nécessaires pour l'octroi d'un asile humanitaire et politique. Ils n'ont pas peur d'entrer illégalement en Europe. Ainsi, ils n'hésitent pas à aller jusqu'à la côte africaine pour arriver à Lampedusa. D'autres viennent dans des camions de transport de marchandises à partir de la Turquie. Ils rejoignent l'espace européen et se rendent ensuite en Allemagne.

 

 

À la une

Retour au dossier "Pour les réfugiés syriens qui attendent le départ, l’Allemagne est le nouvel eldorado"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué