Liban

Marten Youssef : Seuls les juges décideront du verdict

Le porte-parole du Tribunal spécial pour le Liban, Marten Youssef, a souligné hier à l'intention des journalistes l'importance de la phase que traverse le procès des assassins de Rafic Hariri : celle de l'audition des témoins. Il s'agit, dans un premier temps, de huit témoins lésés par les attentats, dont certains proches des victimes.
Le procès ne sera ajourné que si le dossier du cinquième accusé, Hassan Habib Merhi, est joint à ceux des quatre autres. Auquel cas, a-t-il précisé, il n'y aura pas report, techniquement parlant, mais « levée de séance ». En tout état de cause, cette levée de séance permettra aux avocats des deux parties de mieux fourbir leurs arguments.
« Nous sommes dans une phase importante du travail du TSL, et seuls les magistrats émettront le verdict final, ni les politiciens, ni la presse, ni non plus le peuple libanais. Les juges prendront leurs décisions conformément aux lois, à leur serment et à leur libre conscience, afin de préserver les droits des plaignants et des accusés », a-t-il expliqué.
Les témoins à charge seront écoutés en dernier, a dit M. Youssef, précisant que les témoins qui défileront à la barre sont au nombre de 500.


Le porte-parole du Tribunal spécial pour le Liban, Marten Youssef, a souligné hier à l'intention des journalistes l'importance de la phase que traverse le procès des assassins de Rafic Hariri : celle de l'audition des témoins. Il s'agit, dans un premier temps, de huit témoins lésés par les attentats, dont certains proches des victimes.
Le procès ne sera ajourné que si le...

commentaires (0)

Commentaires (0)