Dernières Infos

Première visite d'un ministre israélien en Turquie depuis 2010

AFP
05/12/2013

Le ministre israélien de l'Environnement, Amir Peretz, participe jeudi matin à Istanbul à une conférence des Nations unies sur la protection de la Méditerranée, première visite en Turquie d'un membre du gouvernement de l'Etat hébreu depuis l'affaire du Mavi Marmara qui a opposé les deux pays en 2010.


Arrivé mercredi soir dans la mégapole turque, M. Peretz a rejoint jeudi matin ses collègues des vingt autres pays riverains de la Méditerranée signataires de la convention de Barcelone sur la protection de l'environnement marin, réunis pour leur 18e session sous la présidence du ministre turc de l'Environnement, Erdogan Bayraktar, selon un photographe de l'AFP.


Longtemps alliés, la Turquie et Israël se sont brouillés après l'attaque meurtrière menée en 2010 par des commandos israéliens contre le navire amiral turc d'une flottille humanitaire qui voulait briser le blocus imposé à la bande de Gaza.
Cette opération avait coûté la vie à neuf ressortissants turcs, dont les familles ont porté plainte en Turquie contre quatre responsables de l'armée israélienne.
Israël a formellement présenté des excuses en mai dernier, mais la normalisation tarde toujours.
Des diplomates des deux pays se sont rencontrés à plusieurs reprises pour parler du montant de l'indemnisation à verser aux victimes turques, jusqu'à présent sans résultat.


Le climat entre les deux pays s'est tendu à la faveur d'informations parues dans la presse américaine selon lesquelles la Turquie aurait vendu à l'Iran l'identité d'espions israéliens opérant depuis son territoire.
Le chef de la diplomatie turque, Ahmet Davutoglu, a démenti ces informations.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La lutte d’influence américano-russo-iranienne bat son plein

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué