Dernières Infos

L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'installer des réfugiés syriens au Nagorny Karabakh

AFP
02/10/2013

L'Azerbaïdjan a accusé mercredi l'Arménie d'installer des réfugiés syriens au Nagorny Karabakh, un territoire que se disputent les deux pays.
Selon l'ambassadeur d'Azerbaïdjan à l'ONU Agshin Mehdiyev, il s'agit d'un "processus très dangereux aux conséquences imprévisibles". L'Azerbaïdjan a pris mardi la présidence tournante du Conseil de sécurité de l'ONU pour un mois.


L'Arménie a annoncé avoir accueilli plus de 10.000 Syriens d'origine arménienne depuis le début du conflit. Mais l'ambassadeur arménien à l'ONU Garen Nazarian a démenti toute installation de ces réfugiés au Nagorny Karabakh. Il s'agit "de mensonges et d'une déformation des faits", a-t-il déclaré à l'AFP, accusant son homologue "de manipuler la crise syrienne à des fins politiques". 


"Nous continuons de recevoir des informations attestant des tentatives (arméniennes) pour encourager certaines catégories de réfugiés syriens à s'installer dans une autre zone de conflit", a déclaré à la presse l'ambassadeur d'Azerbaïdjan. "Nous savons qu'ils ont déjà commencé à le faire".


La communauté arménienne en Syrie est estimée entre 60.000 et 100.000 personnes.
Le ministre des Affaires étrangères d'Azerbaïdjan Elmar Mammadyarov avait évoqué cette question à la tribune de l'assemblée générale la semaine dernière. "Les dernières informations sur le transfèrement de Syriens arméniens vers le Nagorny Karabakh (...) est une nouvelle preuve de la politique délibérée d'annexion" menée par l'Arménie, avait-il affirmé.


L'Arménie et l'Azerbaïdjan s'opposent depuis des décennies au sujet de la région séparatiste du Nagorny Karabakh. Les séparatistes, soutenus par l'Arménie, ont pris le Nagorny Karabakh à l'Azerbaïdjan lors de la guerre de 1990 qui a fait 30.000 morts.
En dépit de longues années de négociations depuis le cessez-le-feu de 1994, les deux parties n'ont toujours pas conclu d'accord de paix.
L'Azerbaïdjan a menacé de reprendre la région disputée par la force si les négociations n'aboutissent pas. Parallèlement l'Arménie a déclaré qu'elle riposterait à toute action militaire de son voisin.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Tractations gouvernementales : retour à la case départ

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez maintenant la communauté des abonnés en vous abonnant dès 1$

Je poursuis la lecture

4

articles restants