Rechercher
Rechercher

Liban

Otages libanais en Syrie : les ravisseurs demandent aux familles de faire pression sur le Hezbollah

Le groupe rebelle syrien se faisant appeler « Brigade de la tempête du Nord à Aazaz », qui a revendiqué l’enlèvement des onze pèlerins libanais chiites en Syrie en mai 2012 (et dont deux ont été libérés), a appelé hier les familles des otages à faire pression sur le Hezbollah en vue de leur libération.
Les ravisseurs avaient exigé en mai dernier la libération de près de 370 détenues dans les prisons syriennes en échange de celle des pèlerins libanais. « Un mois est passé depuis notre dernier communiqué dans lequel nous demandons l’échange entre les détenues et les neuf Libanais. Nous avons remarqué durant cette période un certain ralentissement de la part du Hezbollah et de l’Iran », indique la « Brigade de la tempête du Nord à Aazaz » dans son texte. Et de poursuivre en s’adressant aux familles des pèlerins : « Si vous désirez que vos proches soient avec vous lors de vos iftars (à l’occasion du mois sacré du ramadan, NDLR) au Liban, vous devez faire pression sur le Hezbollah pour qu’il accélère le processus d’échange. »
Répondant au communiqué du groupe rebelle, le porte-parole des familles des pèlerins, cheikh Abbas Zogheib, a assuré que le Hezbollah et l’Iran ne sont pas impliqués dans les négociations entre le régime syrien et les ravisseurs des otages libanais.

Le groupe rebelle syrien se faisant appeler « Brigade de la tempête du Nord à Aazaz », qui a revendiqué l’enlèvement des onze pèlerins libanais chiites en Syrie en mai 2012 (et dont deux ont été libérés), a appelé hier les familles des otages à faire pression sur le Hezbollah en vue de leur libération.Les ravisseurs avaient exigé en mai dernier la libération de près de 370...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut