Rechercher
Rechercher

Liban

Ils brûlent les aides du Hezb...

De nombreux réfugiés palestiniens arrivés de Syrie jusqu’au camp de Aïn el-Héloué ont brûlé hier des aides offertes par le Hezbollah. Leur geste avait pour but de condamner la participation du parti de Dieu dans les combats en Syrie aux côtés des forces de Bachar el-Assad. Selon le correspondant de l’Agence nationale d’Information (ANI, officielle) à Saïda, les réfugiés palestiniens ont demandé au Hezbollah de retirer ses combattants de Syrie et de ne plus s’ingérer dans les affaires syriennes.

Paris donne
4,6 millions USD
En outre, et à l’occasion d’un déplacement au Liban centré sur la question des réfugiés en provenance de Syrie, Didier Le Bret, directeur du Centre de crise, qui est en charge de l’action humanitaire au ministère français des Affaires étrangères, a annoncé que, consciente des besoins exprimés par les agences de l’ONU (en particulier le HCR et l’Unrwa) et les autres organisations humanitaires travaillant au service des réfugiés au Liban, la France a décidé d’allouer 4,6 millions de dollars dont 2,6 millions à l’Unrwa pour financer ses programmes destinés aux Palestiniens installés au Liban, et 2 millions de dollars au HCR (crédits affectés) dans le cadre du plan de réponse régional à la crise syrienne que cette agence a établi.

De nombreux réfugiés palestiniens arrivés de Syrie jusqu’au camp de Aïn el-Héloué ont brûlé hier des aides offertes par le Hezbollah. Leur geste avait pour but de condamner la participation du parti de Dieu dans les combats en Syrie aux côtés des forces de Bachar el-Assad. Selon le correspondant de l’Agence nationale d’Information (ANI, officielle) à Saïda, les réfugiés...

commentaires (0)

Commentaires (0)