X

Culture

Deux capitales culturelles européennes et un concours photo libanais

Evénements Conférence de presse hier à l’Institut français du Liban pour présenter les programmes d’été de Marseille-Provence et de Kosice, capitales européennes de la culture en 2013, et le concours photo « Révélez votre Méditerranée », organisé en partenariat avec Air France, la Byblos Bank et « L’Orient-Le Jour ».
OLJ
30/04/2013

Kosice la slovaque et Marseille la française. Unies en 2013 par un titre partagé et très convoité, celui de « capitale européenne de la culture ». Du côté français, c’est la Méditerranée qui est à l’honneur ainsi que les cités voisines : Arles la romaine, Salon-de-Provence la médiévale, Martigues et Istres les industrielles, Aix-en-Provence la culturelle, Aubagne la terrienne en désignant l’événement « Marseille-Provence 2013 ». Pour la ville slovaque, c’est surtout les cultures de l’Est et leurs industries créatives puisque Kosice affiche l’ambition de créer en Slovaquie orientale une véritable Silicon Valley de l’Europe de l’Est.


Depuis janvier 2013, ces deux villes accueillent un grand nombre de manifestations artistiques et culturelles.
« Le partage de midis est un thème récurrent de la programmation de Marseille-Provence 2013 », a précisé Lechevalier lors de la conférence qui l’a réuni avec Carole Prat (de l’Institut français), Nada Tawil (Byblos Bank), Ivan Kratochvil (ambassade de Slovaquie), Michel Bou Abboud (Air France) et Nayla de Freige (L’Orient-Le Jour).
« Le partage de midis, en référence à l’œuvre éponyme de Paul Claudel, a ajouté Lechevalier, mais aussi pour illustrer la plateforme d’échanges et de créations entre les cultures des deux rives, ouvertes aux artistes de toutes disciplines, européens et méditerranéens. Ces échanges traversent toute la programmation, en constituent le fil rouge. Ils représentent le support du récit de l’année 2013 : le partage de midis. »
Carole Prat a renchéri : « L’échange est au cœur de la vie culturelle de Marseille-Provence ; les grands musées, les festivals de réputation internationale, les scènes théâtrales et lyriques s’ouvrent généreusement à cette action, à ces artistes, et s’associent à leurs projets. Avec des projets artistiques qui parlent à tous : cirque, arts de la rue, grands rassemblements autour des musiques actuelles, arts numériques, danse, poésies urbaines. »
Concernant la programmation de Marseille Provence 2013, Prat a indiqué qu’elle est divisée en trois épisodes. Le premier, intitulé « Marseille accueille le monde », s’est déroulé de janvier à mai. Le deuxième épisode, « Marseille à ciel ouvert », se déroule de juin à août, et l’épisode 3 « Marseille Provence aux mille visages » (de septembre à décembre). Il s’agit de plus de 500 évènements et 100 expositions.


Parmi les grands rendez-vous à venir, TransHumance, du 17 mai au 9 juin, présenté comme un évènement phare de l’année, une marche collective alliant les hommes et les animaux. Le 7 juin marquera également la grande ouverture du MuCEM, (Musée des civilisation de l’Europe et de la Méditerranée), réalisé par l’architecte Rudy Ricciotti, avec deux expositions « Au bazar du genre, féminin masculine », un voyage à travers les multiples façons d’être homme ou femme en Méditerranée, et « Le Noir et le Bleu », un rêve méditerranéen conçu comme un récit de voyage. À signaler également « Le Grand Atelier du Midi », du 13 juin au 13 octobre : une exposition en deux volets présentant 200 chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art de 1880 à 1960, inspirée du midi de la France.


Le deuxième épisode sera aussi rythmé par les ouvertures de nouveaux lieux comme le musée Borély et la présentation de projets importants comme l’ouverture des expositions de la Villa Méditerranée, l’accueil du Pompidou Mobile à Aubagne, l’installation de Kader Attia sur la digue du large « Les Terrasses », un panorama de la danse contemporaine en Méditerranée avec « Août en danse » (du 24 au 31 août). Il s’agit aussi de la période des festivals sur l’ensemble du territoire Marseille-Provence 2013 avec notamment le Festival d’art lyrique d’Aix-en-Provence, les Rencontres internationales de la photographie d’Arles, le Festival de Marseille, le Festival les Suds à Arles...
Le troisième épisode sera jalonné par les Journées européennes du patrimoine (14 et 15 septembre), une exposition sur le travail de Le Corbusier (11 octobre au 12 janvier), zoom sur la littérature, ainsi que la 12e édition d’ActOral (25 septembre au 13 octobre) autour des arts et des écritures contemporaines, et se poursuivra par différents temps sur les arts vivants dont « Dramaturgie arabe contemporaine » (du 25 novembre au 1er décembre).

Kosice ou Cassovie l’orientale
L’autre capitale européenne de la culture propose un programme riche contenant quelque 120 projets auxquels s’ajoutent 25 projets à l’échelle nationale et internationale, 60 événements majeurs et environ 300 projets liés à la capitale européenne de la culture et portés par des opérateurs culturels en dehors de la programmation officielle.
« Avec la devise “We Support Creativity” (nous soutenons la créativité), Kosice 2013 a comme but de stimuler et transformer la scène culturelle non seulement de la ville mais aussi de toute la Slovaquie orientale », a souligné Ivan Kratochvil, consul de l’ambassade de Slovaquie au Liban, lui-même natif de cette ville parfois appelée Cassovie en français, qui a également vu la naissance de l’écrivain Sandor Marai et d’Andy Warhol.
Une ville à découvrir.


Informations et programmes complets sur le Web aux adresses :

www.mp2013.fr
www.kosice2013.sk



Pour mémoire

Le Liban à l’honneur au Festival Photomed

 

« Beyrouth Objets trouvés »... dans un album-coffret

 

Samer Mohdad, conteur en images des mutations de Beyrouth

 



À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants