Économie

Hajj Hassan : Les exportations agricoles en hausse en 2012

Agriculture
OLJ
18/12/2012
Le ministre de l’Agriculture, Hussein Hajj Hassan, a tenu hier une conférence de presse autour des exportations agricoles libanaises. « Celles-ci ont atteint cette année l’équivalent de 50 000 tonnes, plus qu’en 2011, et la saison n’est pas encore terminée », a affirmé M. Hajj Hassan. « La croissance des exportations est due à l’amélioration de la qualité des produits, aux liens que le Liban a tissé avec d’autres pays dans les Salons et foires internationales, ainsi qu’à la décision du gouvernement de consacrer 50 milliards de livres au développement des exportations agricoles », a expliqué le ministre de l’Agriculture. Les fruits et légumes sont acheminés vers l’étranger par voie terrestre et maritime. M. Hajj Hassan a également présenté l’accord signé avec les autorités jordaniennes qui s’engagent à importer 220 tonnes de bananes libanaises quotidiennement. D’autres accords ont été conclus avec l’Égypte pour l’exportation de pommes et l’importation de pommes de terre et oignons.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants