X

Agenda

Décorations espagnoles à Amine el-Bacha et Tomas Alcoverro

OLJ
10/12/2012
L’ambassadrice d’Espagne, Milagros Hernando, a remis vendredi au nom de son gouvernement la Croix d’officier de l’ordre du Mérite civil au peintre Amine el-Bacha (membre de l’association catalane libanaise) et l’ordre du Mérite civil, grade de commandeur, à Tomas Alcoverro, écrivain et journaliste (correspondant de La Vanguardia au Moyen-Orient depuis 1970), en signe d’appréciation des services qu’ils ont rendus à l’Espagne. La cérémonie a eu lieu à la résidence de l’ambassadrice à Hadeth.
Dans son discours, l’ambassadrice a affirmé que « ces insignes font partie des décorations les plus prestigieuses que le gouvernement espagnol concède à un ressortissant ou un citoyen étranger dans le but de reconnaître et de récompenser ses qualités civiques et son parcours exceptionnel au service de l’État et pour le bien de la nation ».
Elle a ainsi indiqué que M. Tomas Alcoverro, « qui a été témoin des grands événements qui se sont produits dans la région au cours des quatre dernières décennies, a contribué, grâce à ses articles et à ses chroniques de guerre, à faire connaître l’histoire et la culture du monde arabe, et en particulier celle du Liban, à l’opinion publique espagnole ».
Elle a aussi souligné que « M. Amine el-Bacha a su toujours comment dépeindre magistralement, avec ses peintures et aquarelles colorées, la lumière de sa Méditerranée natale. Il est aussi un grand admirateur de la culture de notre pays qu’il a connue avec profondeur à travers ses voyages et ses études ».

À la une

Retour à la page "Agenda"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants