Dernières Infos

L'Allemagne prête à envoyer 400 soldats à la frontière turco-syrienne

AFP
06/12/2012

Le gouvernement allemand a approuvé jeudi un projet de mandat pour le Parlement pour la mise en place de batteries de missiles Patriot de l'armée allemande en Turquie, le long de la frontière syrienne, qui prévoit également le déploiement de 400 soldats maximum.

"L'Otan a décidé le 4 décembre de renforcer la défense aérienne intégrée de l'Alliance avec le stationnement de batterie de Patriot en Turquie. Dans ce cadre, jusqu'à 400 soldats et soldates de la Bundeswehr pourront être déployés", a annoncé le ministère de la Défense dans un communiqué.

 

Le conseil des ministre allemand a tenu une réunion exceptionnelle pour valider ce projet de mandat, courant jusqu'au 31 janvier 2014, et qui reste soumis l'approbation des députés de la chambre basse du Parlement allemand, le Bundestag.

 

En Allemagne, l'armée est sous contrôle du Parlement qui doit se prononcer sur tous ses engagements à l'étranger. En l'occurence, le gouvernement allemand espère un feu vert entre le 12 et le 14 décembre, selon le communiqué.

 

L'intervention allemande, dans le cadre de l'Otan, "n'a qu'un but exclusivement défensif" et de "dissuasion militaire pour éviter que le conflit interne en Syrie ne s'étende à la Turquie" voisine, a une nouvelle fois souligné le ministère dans son communiqué.

 

Des sources militaires à l'Otan avaient indiqué mardi à l'AFP, qu'un total 300 à 400 soldats pourraient être stationnés en Turquie afin de faire fonctionner les quatre à six batteries qui pourraient être déployées à Malatya, Diyarbakir et Sanliurfa, selon des sources militaires.

 

Les Patriot sont notamment capables en quelques secondes de détruire en vol d'éventuels missiles en provenance de la Syrie voisine.

 

Mais ils ne pourront "en aucun cas servir à l'instauration ou à la surveillance d'une zone d'exclusion aérienne au-dessus du territoire syrien ou à d'autres actions de type offensif", a souligné le ministère allemand de la Défense.

Selon une ONG syrienne, plus de 41.000 morts, en majorité des civils, ont été recensés depuis le début de la contestation contre le régime de Bachar el-Assad il y a plus de 20 mois.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La délicate position du Liban aux rencontres de La Mecque

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants