Dernières Infos

Egypte: des salafistes occupent un terrain appartenant à l'Eglise copte

OLJ/AFP
07/11/2012

Un évêque copte égyptien a affirmé mercredi que des salafistes avaient fait irruption sur un terrain appartenant à une église au nord du Caire pour y prier, en menaçant d'y revenir et de mettre le feu à des commerces chrétiens dans le quartier s'ils en étaient empêchés.


"Des salafistes sont entrés sur un terrain dépendant de l'évêché de Chobra el-Kheima lundi à 10H et y sont restés jusqu'à la prière de l'après-midi", a déclaré à l'AFP l'évêque Morcos, en ajoutant que les islamistes avaient installé pendant plusieurs heures une pancarte qualifiant le terrain de "mosquée".
"Ils sont revenus à l'aube du jour suivant pour prier", a-t-il ajouté.


"Nous avons peur de ce qui pourrait se passer vendredi parce que les salafistes du quartier font savoir qu'ils vont prier sur ce terrain et vont brûler les commerces de Coptes si quelqu'un tente de les en empêcher", a-t-il dit.
"Nous avons empêché les jeunes Coptes d'aller sur place pour éviter des heurts", a-t-il poursuivi, en précisant qu'une plainte avait été déposée auprès du Parquet général mercredi et que le ministère de l'Intérieur avait été informé de l'incident.


Le terrain dépend de l'église et sera utilisé pour élargir un bâtiment de service une fois obtenues les autorisations administratives, a ajouté l'évêque.
Aucune réaction n'a pu être pour l'instant obtenue auprès du ministère.


Les Coptes, qui représentent de 6 à 10% des 83 millions d'Egyptiens, disent être victimes de discriminations et d'une sous-représentation au sein du gouvernement et de la haute fonction publique.
Ils déplorent également des restrictions pour la construction des églises, alors que les règles sont très libérales pour les mosquées.


Les violences contre cette communauté chrétienne ont augmenté depuis la révolte qui a renversé Hosni Moubarak en 2011.


L'arrivée au pouvoir en juin du premier président islamiste du pays, Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, a fait craindre à une partie de la population des pressions accrues de la part des tenants d'un islam rigoriste ainsi qu'un certain laxisme de la part des autorités.


L'église copte orthodoxe d'Egypte a désigné dimanche son nouveau chef, Tawadros II, un évêque de 60 ans qui remplace le patriarche Chenouda III, décédé en mars dernier.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.