X

Moyen Orient et Monde

Jalili salue son entretien avec Ashton

Nucléaire
OLJ
20/09/2012
Le négociateur en chef iranien Saïd Jalili a qualifié hier de « fructueux » son entretien la veille à Istanbul avec l’émissaire des grandes puissances sur le nucléaire iranien Catherine Ashton, espérant qu’il contribue à une « meilleure compréhension entre les parties ». « Nous avons eu des discussions fructueuses avec lady Ashton hier soir. Nous avons passé en revue le dossier depuis les discussions de Moscou (en juin), distingué nos positions communes et discuté de ce que nous pourrions désormais faire », a ainsi déclaré M. Jalili lors d’une conférence de presse organisée au consulat iranien à Istanbul. « Mme Ashton va consulter les six pays (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité et l’Allemagne) de façon à ce qu’ils puissent évaluer ces derniers développements », a-t-il poursuivi.
Mme Ashton et M. Jalili se sont rencontrés mardi soir à Istanbul, pour la première fois depuis leurs discussions en juin à Moscou, pour tenter de sortir les négociations de l’impasse. La représentante de l’UE a annoncé qu’elle rendrait compte de cette discussion à ses partenaires la semaine prochaine. Cette rencontre était initialement censée se dérouler avant la fin du mois d’août, mais avait dû être reportée à plusieurs reprises.
Les Occidentaux et Israël, considéré comme l’unique détenteur de l’arme nucléaire dans la région, soupçonnent l’Iran de vouloir se doter de l’arme atomique sous le couvert d’un programme nucléaire civil, ce que Téhéran nie catégoriquement.

Envers et contre tous
Parallèlement, le guide suprême iranien Ali Khamenei réaffirmait que l’Iran ne céderait à aucune pression de la communauté internationale pour modifier sa politique, selon le compte rendu de son discours publié hier sur son site leader.ir « La République islamique prend ses décisions uniquement en fonction de l’intérêt du peuple et du pays, même si ces décisions provoquent la colère de toutes les puissances mondiales », a-t-il affirmé.
Le numéro un iranien n’a pas explicitement mentionné la question nucléaire, à la source de la plupart des tensions accumulées ces dernières années entre l’Iran et la communauté internationale. Mais la réaffirmation de la détermination de l’Iran à ne rien céder face aux grandes puissances intervient alors que ces dernières doivent à nouveau évoquer le dossier nucléaire iranien en marge de l’Assemblée générale de l’ONU fin septembre à New York.
Le programme nucléaire de l’Iran a été condamné par six résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et a poussé les Occidentaux à mettre en place depuis deux ans un sévère embargo financier et pétrolier contre la République islamique. Sans faire clairement référence aux conséquences de cet embargo sur l’économie iranienne, l’ayatollah Khamenei s’en est pris aux « médias occidentaux et sionistes », qui selon lui « dressent une image noire de la situation du pays » pour « tenter d’empêcher la nation iranienne de suivre sa voie ». De fait, les sanctions bancaires et pétrolières occidentales contre Téhéran ont notamment provoqué une baisse des exportations pétrolières, un renchérissement des importations et une pénurie de devises, provoquant un effondrement de la monnaie également minée par une forte inflation. Après l’avoir longtemps nié, les principaux dirigeants iraniens ont publiquement reconnu ces dernières semaines l’impact des sanctions, appelant à la mise en place d’une « économie de guerre » pour y faire face.
(Source : AFP)

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Des législatives internes et des enjeux externes

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.