X

À La Une

Le Hezbollah pourrait frapper en Europe "à tout moment", avertit Washington

USA

Washington impose de nouvelles sanctions contre le mouvement chiite libanais pour son "rôle central" dans la répression en Syrie.

OLJ/Agences
10/08/2012

Les Etats-Unis ont averti vendredi que le Hezbollah pouvait mener des attaques "à tout moment" en Europe ou ailleurs dans le monde.

"Nous pensons que le Hezbollah pourrait mener des attaques en Europe ou ailleurs à tout moment et (...) sans aucune forme d'avertissement", a déclaré un responsable du département d'Etat. "Le Hezbollah et l'Iran vont tous deux maintenir une activité terroriste intense dans un futur proche", a-t-il ajouté.

 

Selon Daniel Benjamin, coordonnateur de la lutte anti-terroriste au département d'Etat, le Hezbollah est également "intéressée" par le fait de mener des attaques terroristes en Thaïlande où une précédente tentative aurait échoué au début 2012.

Il a en revanche assuré ne pas disposer d'informations sur des opérations planifiées sur le sol américain.

 

Plus tôt dans la journée, le ministère du Trésor américain a annoncé de nouvelles sanctions contre le Hezbollah pour son "rôle central" dans la répression menée par le régime de Bachar el-Assad en Syrie.

 

Dans son communiqué, le Trésor américain accuse le Hezbollah de "fournir de l'entraînement, des conseils et du soutien logistique" au gouvernement syrien pour l'aider à réprimer le soulèvement qui secoue le pays depuis mars 2011.

 

Selon le Trésor, le mouvement chiite dirigé par Hassan Nasrallah a "facilité" la formation des forces gouvernementales syriennes par les Gardiens de la révolution iraniens et a également joué un "rôle substantiel" dans l'expulsion d'opposants syriens du Liban.

"Le soutien appuyé du Hezbollah au gouvernement syrien (...) illustre la vraie nature de cette organisation terroriste et son rôle déstabilisateur dans la région", a commenté David S. Cohen, un responsable du Trésor, cité dans le communiqué.

 

Principale force du gouvernement au Liban, le Hezbollah figure sur la liste noire des organisations terroristes aux Etats-Unis depuis octobre 2001.

Les avoirs du Hezbollah aux Etats-Unis sont gelés et les compagnies et les ressortissants américains ont interdiction de commercer avec le mouvement libanais.

 

 

Lire aussi :

Les déboires d’al-Manar sur les réseaux sociaux

 

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.