Moyen Orient et Monde

Le raid contre Ben Laden, « aspect le plus simple » de la traque

OLJ
28/07/2012
Le raid des Navy Seals contre la résidence d’Oussama Ben Laden à Abbottabad au Pakistan était « l’aspect le plus simple » de toute l’opération visant à éliminer le chef d’el-Qaëda, a confié le patron des forces spéciales qui a supervisé l’intervention, l’amiral William McRaven.
« Notre volet, le volet militaire (...), était probablement l’aspect le plus simple de toute l’opération », a ainsi déclaré l’amiral, qui dirigeait le raid depuis l’Afghanistan, lors d’un rare entretien à CNN à l’occasion du forum sur la sécurité d’Aspen (Colorado) qui s’est ouvert mercredi. Le raid des commandos n’était que l’une des 11 opérations conduites la nuit du 2 mai 2011 par les forces spéciales américaines déployées en Afghanistan, a-t-il rappelé, concédant que celle-ci avait été « un peu plus sportive ». Quand l’un des deux hélicoptères dans lequel avaient embarqué les Seals s’est écrasé, les principaux dirigeants du pays qui suivaient l’opération en direct dans la salle de crise de la Maison-Blanche ont été saisis d’effroi. William McRaven, lui, était « trop occupé ». « On avait un plan de secours, on l’a mis en œuvre. À ce moment-là, on s’efforce d’accomplir la mission et de ramener les garçons à la maison », a confié l’ancien Navy Seal, qui dirige dorénavant l’ensemble des forces spéciales des États-Unis (Socom).
Rendant hommage à la CIA, qui a supervisé la traque de Ben Laden pendant près de 10 ans et l’opération d’Abbottabad, l’amiral McRaven a jugé qu’il s’agissait de « l’une des plus belles opérations dans l’histoire des services de renseignements ».
L’amiral McRaven a également salué le président Barack Obama, qui a suivi pas à pas la traque du chef d’el-Qaëda, un hommage bienvenu pour un président en quête d’un second mandat et qui, avec l’élimination de Ben Laden, espère avoir neutralisé les accusations républicaines de faiblesse en matière de sécurité nationale.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Des législatives internes et des enjeux externes

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Douze à l’heure

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.