X

Liban

TSL : « Retombées sérieuses » sur le Liban en cas de non-paiement, prévient Connelly

OLJ
25/10/2011
L’ambassadrice des États-Unis à Beyrouth, Maura Connelly, a prévenu hier qu’un défaut de paiement de la part de l’État libanais de sa contribution au Tribunal spécial pour le Liban pourrait avoir des « retombées sérieuses » sur ce pays.
« Les États-Unis s’attendent à ce que le Liban tienne tous ses engagements internationaux, y compris celui de coopérer avec et de financer le Tribunal spécial pour le Liban », a affirmé Mme Connelly lors d’un entretien avec le chef du CPL, le général Michel Aoun, à Rabieh.
Selon un communiqué de l’ambassade, Mme Connelly « a exprimé l’inquiétude des États-Unis du fait que si le Liban ne remplit pas ses engagements à l’égard du tribunal, cela pourrait avoir des retombées sérieuses ».
La diplomate américaine a également souligné « l’importance de faire en sorte que les événements de Syrie ne se répercutent pas au Liban en termes d’instabilité ou de tensions ».

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Ali Farhat

Oui...Bien et sous entendu, André! les bancs publics de ce cher et éternel Brassesns... Pour votre condidature... c'est déjà fait et publié... Tant pis! Je sais... j'ai pris des risques!

Jaber Kamel

Ali, vous êtes d'un romantisme inégalable, j'ai bien regardé la photo, l'air détendu du GMA tranche avec l'air coincé de celle qui vient menacer sur un banc public, ban public de Brassens.

JABBOUR André

- - Merci cher ALI , mais vous allez vous attirer pas mal de critiques ICI , et vous faire pas mal d'ennemis pour votre proposition .. ! Je vous avoue que je n'ai pas saisi l'histoire du banc public ! Est-ce une allusion aux amoureux du banc public de Brassens ! Merci .

Ali Farhat

Bravo André! Clair, concis et précis! Jabbour for president ... Petite remarque...sous la photo on peut lire "Le général Aoun en compagnie de Mme Connelly à Rabieh hier". Comme tout le monde peut constater, ils sont main dans main assis sur un banc public (!!??)

Jaber Kamel

Pourquoi nous faire payer cher un machin qui ne vaut pas un clou rouillé. Reprenez le et faites en ce que vous voudrez, allez le proposer à d'autres encore sous votre botte. Nous autres libanais on a déjà assez donné.
Une idée, vous avez 11 démisionnaires du machin qui pourraient vous le marketter, tellement ils y croient, servez vous d'eux. Pas belle mon idée mme connelly ??

Michele Aoun

Oui Mme Connelly s'"inquiete" beaucoup pour le Liban et sa stabilite...Le financement du TSL est si important que ca pourrait devenir aussi une raison pour declencher une guerre au Liban. Et tout l'Occident approuvera l'Amerique car c'est vraiment un crime contre l'humanite entiere...

Anastase Tsiris

Je le répète tous les jours. On ouvrirait la boite de Pandore. Et les : si je savsis... ne serviraient plus à rien.

Anastase Tsiris

JABBOUR André

- - Mais de quels retombées nous parle Madame Connelly ! Nous avons vécus 30 ans de guerre (s) importées par vos conseils et conseillers .. ! Vous nous avez écrasés pendant toutes ces années quand nous étions sous tutelle Arabo -Syrienne de l'époque de votre ami Khaddam .. Vos menaces ne nous concernent plus , il n' y a rien à voir , circulez , nous vous avons suffisamment vu et entendu ! nous avons décidé de vivre ensemble sans vos conseils en toute tranquillité ! à bon entendeur ..

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants